Essayé : KitKat Chunky Beurre d’arachide

Je suis une fan des KitKat même si je n’en mange pas souvent. Je mange plus de chocolat noir et pas des barres de chocolat qu’on trouve au dépanneur.

Au Jean Coutu, j’ai acheté…impulsivement…3 barres de chocolat classiques revampées dont la KitKat au PB. Je viens de la manger et c’était correct. C’était bon pour un fix de sucre mais sans plus. Le goût du beurre de pinottes n’était pas très présent, on perd celui du faux café et on est loin du goût sucré-salé des Reeses Pieces.

Bref, je ne ferai pas un détour pour m’en acheter une autre.

Lundi reconnaissant

  1. Il fait soleil.
  2. Je peux contacter ma mère sur Skype pour lui montrer le bébé.
  3. La nuit passée, il a dormi un 3 heures et un 2 heures et demie.
  4. Mon chum m’a fait un breakfast burrito ce matin. Yum !
  5. Le cafééééééééééééééééééééééééééééé…
  6. On a trouvé 3 docteurs pour le bébé ! TROIS ! La preuve que faire ses devoirs ça paie.
  7. Il y a une boutique sur Wellington qui vend des paquets de 20 couches pour 5$. On paie 20$ pour 66 couches d’habitude.
  8. Pâques s’en vient, ça va être le temps de visiter les chocolateries.
  9. Pas de misère à allaiter, super cool.
  10. Mon chum va pouvoir rester à la maison jusqu’à mon réveil à 7h du matin au lieu de partir à 6h comme avant !

Muffins Betteraves-Chocolat de Saladexpress

J’ai essayé la recette de muffins aux betteraves et chocolat qui provient du site de Saladexpress. Voici ce que ça a donné (pas de photos, mon appareil est dans le sac du bébé et ça ne me tente pas de le sortir). La recette est copiée ci-dessous avec mes notes.

Ingrédients

  • 1 sac – julienne de betteraves — Ne goûte pas la betterave ! J’en suis bien contente. J’aime la betterave, mais j’aime mieux le goût du chocolat dans mes muffins.
  • 1 tasse – beurre non-salé
  • 1 c. à thé – essence d’amande — L’essence d’amande prend beaucoup de place. Mon chum n’a pas du tout remarqué le goût alors que c’est ce que j’ai goûté en premier.
  • 1 1/4 tasse – sucre — J’en ai mis beaucoup moins. Donc, le muffin n’est pas sucré. La prochaine fois, je mettrais une tasse.
  • 1/4 tasse – cacao
  • 2 oeufs entiers
  • 2 tasses – farine  — J’ai mis une tasse de farine non blanchie et une tasse de farine d’épeautre.
  • 1/2 c. à thé – sel
  • 2 c. à thé – poudre à pâte
  • 1/2 c. à thé – cardamome  — Ça ne goûte pas du tout, en mettre plus.
  • 1/2 tasse – brisures de chocolat — La quantité de cacao est correcte, mais pour que ça goûte vraiment le chocolat, il faut mettre 3/4 tasse de pépites, au moins.
  • 1 tasse – eau

Étapes à suivre

  • Préchauffer le four à 350 F.
  • Dans un chaudron d’eau bouillante, faire cuire les betteraves jusqu’à ce qu’elles soient tendres. — Sur le paquet de julienne de betteraves, il est dit que les betteraves peuvent être cuites au micro-ondes, en papillotes, à la vapeur…J’ai décidé d’essayer au micro-ondes parce que je n’avais pas envie de les faire bouillir. Aucune indication sur le paquet du temps qu’il faut pour les faire cuire. Après 6 minutes, elles sont toujours croquantes. De plus, il est indiqué de les cuire dans le paquet, perforé. Eh bien, l’encre du paquet déteint.
  • Lorsqu’elles sont cuites, les passer sous l’eau froide. Mettre de côté.
  • Dans un premier bol, battre le beurre avec l’essence d’amande.
  • Ensuite, ajouter graduellement le sucre, le cacao tamisé et les oeufs.
  • Dans un second bol, tamiser ensemble la farine, le sel, la poudre à pâte et la cardamome.
  • Mélanger cette préparation au premier mélange en alternant au besoin avec de l’eau. — L’eau est nécessaire, mais ça ne m’en a pas pris une tasse.
  • Incorporer les brisures de chocolat et la julienne de betteraves. — Les brins de betteraves demeurent entiers, ils ne ramollissent pas dans le muffin. Ça donne un muffin avec des fils qui dépassent. Ça aurait peut-être été différent si j’avais bouilli la julienne.
  • Placer le tout dans des moules à muffins.
  • Cuire au four pendant environ 30 minutes (ou jusqu’à ce qu’un cure-dent ressorte propre des muffins.
  • Cette recette donne plus de 20 muffins. — Ça en donne moins que 20 !

Résultat : Les muffins sont moelleux et goûtent bon. Ils ne goûtent pas la betterave et goûtent peu le chocolat. La cardamome n’est pas présente, l’essence d’amande prend la place. Les betteraves rajoutent du croquant.

Mercredi reconnaissant

Jamais trop tard pour la reconnaissance. J’ai sauté, oublié, le lundi. Pas grave.

  1. Merci au chocolat
  2. Merci au café
  3. Merci à mon chum qui a changé le lit de place tout seul.
  4. Merci à mon chum qui a fait de la sauce à spagh et qui a fait toute la vaisselle.
  5. Il reste juste 2h à travailler.
  6. Ma collègue m’a dit que oui, je suis à ma place et que je suis bonne.
  7. Merci la nuit de venir pour que j’oublie la job et le reste pendant quelques heures.
  8. Les émissions d’automne arrive la semaine prochaine. Enfin.
  9. Mes seins sont en train de se transformer en melons mais, au moins, ils pendent pas comme si j’avais 70 ans.
  10. J’ai un pantalon de grossesse. C’est au moins ça !

I’m a junkie and I know it

Only 19 days left. Until the end of Lent.  And I need my fix(es).

Has this Lent been a success ? Yes. Once again I am aware of those bad habits. And I resisted with difficulty. No. I had trouble with chocolate because of PMS (AF was 10 days late which extended and augmented my PMS) and because of my bobo (which made me crave comfort foods to feel better).

I have stayed away from alcohol. Apart from my boyfriend’s birthday where I had one drink, I didn’t touch the stuff for the whole time.  But to my suprise I realized that having some in the house was an excuse for a  « let’s make cocktails tonight » habit. I think I will have a no alcohol in the house policy again. Or only nasty stuff like rum. No Amarulla, no flavored vodka, no port. Or at least not where I can see the bottle.

The chips issue was not an issue. Milk chocolate either although I have been eating black chocolate, flavored black chocolate, white chocolate, chipits…and those Mini Eggies have been calling my name every time I go to Jean Coutu. I have resisted. But I know that I will have to eat lots of dark chocolate bunnies to resist once Easter is here and Lent is finished.

I also resisted the come hither call of Coke Zero. Not easy. At the restaurant it is so easy to order a Coke. I walk in front of the depanneur and the door seems to open a bit and whisper : « Come, cooooomeee, cold Coke, crispy chips, coooooooooooooooooommeeeeeeeeeeee »…

I have not had a latte except by accident. I was at Lefebvre et Filles and I ordered a regular coffee and the clerk asked me something I didn’t understand…and I got a latte. I drank it. Besides that I only had regular coffee and it has been really difficult. I didn’t realize how I love lattes and I miss my skinny caramel latte from Starbucks.

It was easier than I thought to not buy magazines. I had lots of books to read and I avoided going to the newsstand. I also received my subscription magazines and tried recipes from all of them. But this morning, knowing the end was near, I almost went in. Almost. I looked away in shame. I felt weak.

I’m a junkie and I know it.

Grateful Monday

  1. Thank you for the internet. It helps me to prepare for the upcoming trip.
  2. I dropped some tea on my keyboard and my boyfriend got everything fixed inside the hour.
  3. I’m sure I know what caused my injury to return. It means I can avoid its 3rd return.
  4. I got to spend the weekend wearing gym pants. I have an excuse : I had a very small surgery and I have a bandage.
  5. I slept for almost 12 jours on Friday night and on Saturday night.
  6. I’m grateful I had some dark chocolate stashed in my pantry because PMS combined with Lent is driving me crazy. I’m one week late so my PMS is X-Large.
  7. The nice doctor I saw on Friday didn’t make me return to the emergency, she did the surgery right there.
  8. We had sun this weekend !
  9. My friend is dying. I’m grateful I got to see her for breakfast last week. It could happen anytime. She assured me I would know when it happens.
  10. Another friend makes me really grateful for allowing me to be there for her.

La magie de Madame Giroux

Dans mon tiroir de bureau, j’ai des boules Lindt. J’adore le chocolat à la menthe. Depuis tout à l’heure, le goût des boules à la menthe reste dans ma bouche et fait remonter des souvenirs.

Quand j’étais petite, ma mère m’amenait chez Madame Giroux après l’école. Des fois. Si j’étais fine. J’aimais tellement ça ! On passait par un tunnel sous la terre, de la quincaillerie B****** au petit resto de Madame Giroux. Je me rappelle des tabourets qui tournent. Je faisais capoter mon père à me faire aller sur le tabouret. Dans le temps, je trouvais que c’était plein de vieilles personnes et je trouve que c,est encore comme ça !

Quand j’étais au cégep, j’étudiais en Arts plastiques. Je n’avais pas beaucoup d’argent, je devais acheter des revues pour mes cours, j’avais des trous à mon horaire entre mes cours…je me ramassais donc chez Madame Giroux. À ce moment-là, Madame Giroux s’appelait juste Giroux et était sur la rue poutpoutpout. Fini le tunnel, la quincaillerie et la librairie. On y accédait par la rue comme pour n’importe quel magasin. C’est encore comme ça.

J’aimais ça choisir mes revues, commander ma sandwich aux oeufs sur pain blanc, un verre de lait et un biscuit et passer mon temps à lire. J’aimais ça me payer la traite en achetant du chocolat Lindt. C’était le seul endroit où ils en vendaient en ville. C’était tranquille et vieux.

Ça n’a pas changé. Ils ont un million de revues, des chocolats, un long comptoir avec des tabourets qui tournent. Mais, ils n’ont plus de biscuits. Je pense même qu’on ne peut plus manger là. Il y a encore du café.

Pour moi, aller chez Madame Giroux (décédée il y a quelques années dans sa jeune quatre-vingt dizaines) c’est un pélerinage. Bien sûr, maintenant, plus personne ne se rappelle de moi. Mais c’est pas grave. Entrer là, c’est comme un rêve.