Kashmir

Hier soir, on a été souper au Kashmir, 138 St-Paul Est. J’avais acheté un coupon du genre Groupon, TeamBuy, etc. J’aime les restos indiens et je voulais l’essayer.

On avait réservé pour 17h, l’heure d’ouverture du resto pour le service de soir. On entre, on monte les escaliers (le resto est au 2e) et on arrive à la porte…tout est noir. On entend des gens travailler dans la cuisine, mais les lumières sont éteintes, on ne voit pas de tables ou de chaises. Des fois, il y a un jeune qui vient dans la salle, les mains dans les poches, il nous regarde, il repart. On attend 5 minutes. Puis, on entre.

Enfin, le monde se réveille…littéralement. Il y avait un gars de couché à côté du bar ! Il se lève, regarde notre réservation…elle n’y est pas. Je peux voir l’écran et il y a juste deux réservations pour 17h, une pour deux et une pour quatre. Ça s’adonne que le groupe de 4 est là et il y a nous. Mon nom a été massacré sans bon sens. Pourtant, le gars comprend très bien le français. On se rend compte que les gens sont assis en-arrière du restaurant, une partie qu’on ne voit pas de l’entrée. Cette partie-là est bien éclairée. C’est cute.

Le jeune nous guide vers la table et nous amène nos verres d’eau. Un gros 0 d’enthousiasme et 0 sourires. Le plus vieux vient prendre nos commandes, une main dans les poches. On l’entend baîller à travers tout le restaurant en plus !

Les toilettes sont propres. Quand je reviens vers la table, je vois un congélateur tombeau, plein de poulets congelés, plein de glace dedans, dans un garde-robe…pas de couvercle. Je serais repartie si je ne voyais pas clairement que tout était hyper glacé.

Le chauffage était probablement au maximum. C’est un vieux bâtiment dans le Vieux-Montréal. L’air passe par les fenêtres, les murs sont en briques et en pierres. La vue est belle, on a une vue sur le Vieux Port.

On a commandé la table d’hôte et je n’ai pas été déçue. Mais, c’était trop cher pour la qualité de ce qu’on a mangé. Tout a refroidi super vite en plus. Les oignons bhaji étaient super bons, le riz était ordinaire. Le poulet au beurre était bon sans plus. La sauce était plutôt liquide, le poulet était très tendre. Le plat de légumes était bon, le pain naan aussi. Mais, rien qui sort de l’ordinaire, qui fait aller hmmmmmmmmmm. On mange mieux que ça au Nouveau Delhi sur Wellington et on paie pas mal moins cher.

Pour le service, je ne suis pas surprise. Je n’ai jamais eu de bon service dans un resto indien ! Ça ne me dérange pas trop tant que la bouffe est bonne.

Le Vallier

La fin de semaine passée, nous sommes allés bruncher au Vallier !

Pas de crêpes ou de pain doré sur le menu malgré ce qu’on lit sur leur site web. Mais mes deux oeufs saucisses étaient succulents. Oeufs brouillés crémeux au jambon, saucisses, plusieurs tranches de melons (3 différents), du raisin, de l’ananas, une salade, des toasts, du café. La confiture de fraises était pas mal meilleure que celle habituellement servie en petit pot. Je pense qu’elle était maison et à l’érable. On n’a manqué de rien, le service était vraiment super. On a attendu la facture par contre. Il a fallu aller la chercher nous-mêmes. Pis le café n’était pas assez chaud à mon goût.

La toilette était super propre ! J’aurais dû amener mon appareil photo.

On y a été pour 11h, il y avait très peu de monde. On a été assis près de la fenêtre, il faisait soleil. Le resto était propre, la musique était joyeuse. Ambiance relaxe. Quand on est parti, le resto commençait à se remplir.

J’ai déjà hâte d’y retourner.

Petit samedi tranquille

C’est une des fins de semaine où mon chum ne voit pas ses amis. A. a réquisitionné son chum ce qui fait que j’ai le mien à moi toute seule ! Mais, bon, il joue à son nouveau jeu d’ordinateur…à la maison quand même !

Ce matin, on est allé chez Cool&Simple dépenser mon coupon Groupon. 40$ de surgelés de luxe pour le prix de 20$ : 1kg d’haricots au beurre, 1kg de poireaux en rondelles, 6 croissants au beurre, tortelli au crabe et au homard (qui a pris la moitié de la valeur du coupon, ouch), poêlée salardaise. Les tortellis vont nous servir à se faire une date à la maison.

On a marché jusque-là, puis on a marché pour revenir jusqu’à La Belle Province (très chic) et j’ai acheté des cupcakes chez Itsi Bitsi vu qu’on est passé devant. J’avais une rage de frites et hot dogs depuis une bonne semaine et je résistais. Vu que c’est la fin de semaine, j’ai dit « au yab! ». Puis, de retour à la maison, j’ai siesté. Tsé, 4km de marche c’est rien d’habitude mais enceinte de 38 semaines, c’est pas mal fatiguant ! Mon plan c’était de lire, mais je me suis mise sur le côté pis j’ai dormi.

Après, j’ai lu ! J’ai tellement de livres à lire…pis je veux en profiter avant que le bébé soit né.

Demain matin, je date mon chum pour le brunch ! On va au Vallier dans le Vieux-Montréal. Je sors mon chum, je profite de lui avant que le bébé soit là. On va avoir une couple de semaines d’hibernation faque je veux sortir en amoureux avec lui.

Sweet Shot Tuesday : Old Montreal and de Gaulle balcony

This is my first time at Sweet Shot Tuesday ! Let’s give it a try… Maybe I should concentrate on my stairs of Montreal and my versatile Blogger Award but I really wanted to do Sweet Shot Tuesday. I am going to put these other posts very soon.

I have looked for rules and I haven’t found any so if there are any, please let me know. I assumed it was open to everyone and there was no weekly subject.

I have chosen shots from Old Montreal. I have been going through them and compared to Old Québec, Old Montreal is…less old. More so since before it was decided that it should be preserved, lots of it was demolished for new buildings. It is also a lot more grey. I had never seen it before.

This last shot is a photo of the balcony where Général Charles de Gaulle pronounced is very famous discours. This was « the » historical event that sparked the whole independence movement (in my opinion). He finished his discours with « Vive le Québec libre! » and I’m no historian, I’m like any Quebecquer, the slogan « Je me souviens » doesn’t mean much but « Vive le Québec libre » is what puts tears in my eyes and fire in my belly. I’m not a politic person (I never talk about politics) but this balcony moves me, this event makes me want to paint fleur-de-lys over my cheeks, wear a superhero cape made of the flag…it makes me a sentimental fool. 🙂 To read and see more, in English s’il-vous-plaît.

So this is the balcony now, it is being renovated along with the whole building.

La toilette du dimanche

Pour aller avec ma nouvelle obsession des cupcakes…merci cousine d’y avoir contribué…je vous présente la toilette du café-resto Les Glaceurs.

Le parfum de toilette sur le couvercle de la toilette ne me fait pas tripper, ça fait toilette d’autobus. Mais, pour le reste, je n’ai pas grand chose à dire ! C’était propre, simple, assez grand pour pouvoir se retourner sur soi. La couleur des murs rappelle le reste de leur décor et de leur publicité.

La poubelle ne débordait pas, pas de papier par terre, assez de papier de toilette pour tout l’après-midi…

Quelque chose que je n’ai pas mentionné souvent ou même jamais : le papier de toilette n’est pas loin du siège de toilette. C’est un plus ! L’autre fois, je ne sais plus où, il fallait allonger le bras et se tordre le dos et le cou pour obtenir le rouleau. Même chose pour les rouleaux déposés sur le dessus de la toilette elle-même. Qui a envie de se déplacer des vertèbres pour un morceau de papier de toilette ?

Le miroir est presque aussi large que le mur. Je pense que c’est ce beau rose-là qui rend leur toilette moins spartiate. Si on enlève le rose, que reste-t-il ? Du blanc, de la tuile blanc-gris, un évier blanc, une toilette blanche…juste ce qui est utile, de base. Ajoutez le mur rose et ça crée un décor.

Un autre plus : il y avait un crochet pour mon manteau. Si seulement tous les endroits en avaient un.

Bientôt, un billet sur leurs cupcakes renversants.