On est samedi !

On est samedi !

Mon problème avec ma boss a été réparé et dans un dodo, je vais à Milwaukee. Mon avion part très tôt demain matin et je reviens pas mal tard mercredi soir.

J’ai un nouvel ordi, c’est un netbook Acer. J’aimerais l’amener en voyage parce qu’il est tellement moins pesant que mon laptop mais je l’ai eu hier alors il n’est pas prêt. Mes signets ne sont pas dessus, Firefox non plus, ni AVG, Dropbox, etc. Faque je vais traîner ma grosse affaire.

Je suis aussi bien contente de sacrer mon camp de la job pour quelques jours parce qu’il y a du monde vraiment niaiseux. Vraiment. Une fille m’a dit hier qu’il fallait avoir pas mal de temps à perdre pour utiliser Twitter, qu’il fallait vraiment ne pas être occupés pour faire ça. J’ai comparé le mot tweet avec twit et elle a dit « twit, oui, pas mal twit ». Come on. Arrive dans le monde, fille ! Si t’as pas compris que le 2.0 peut te garder informée et connectée, si t’as pas compris la game encore, c’est toi qui est twit. Arrête de parler de choses que tu ne connais pas. Comme dit mon chum, c’est drôle comment ce sont les gens occupés qui se servent de Twitter, Facebook etc. Si je n’avais pas Twitter, je ne saurais pas que la compagnie X a acheté la compagnie Y. Ce qui va avoir pas mal de répercussions pour nous autres à la job, les clients. Je ne saurais pas non plus que la compagnie B offre ses périodiques de la collection abc gratuitement pour tout le mois.

Pfft.

Thought Question 400 : What is the closest you have been to your 15 minutes of fame ?

I would like to say it was this week when I brought a salad and dessert to a friend’s house. I would like to say I saved a life.  But no. I was featured on BlogHer though. That’s a bit like fame. I think so.

Hm. Maybe I’m always a bit near a 15 minutes of fame for one reason or the other. I know it seems like a lack of modesty but I have to be honest, I am always this near. I get away and say to myself to be invisible and just do my job, please fly under the radar and then I do something like create a blog, participate in another and re-tweet stuff that land me on blog lists.

Do I sing, dance, design stuff ? Nope. Do I have money ? Nope. Am I a model, an actress ? Nope.

I’m just a *insert profession here*. In the past I have been on television, in magazines and the newspaper because of what I did at the time. I was doing projects at a municipal level, provincial and national levels and even on the international level (not alone, of course). I’m not doing this anymore and my fame is more in the form of people asking me for ideas or people subscribing to my professional blog and Twitter account.

People ask me for ideas on food. For example, someone asked me on Facebook for brownies recipes. At work, someone asked me what she could do for kids at Easter that had no chocolate. Also, I was contacted by a company to test their new platform because I send them many requests for improvements.

I’m famous in the shadows, you see. 🙂 Maybe I would be really famous if I did sell my cookies again. But I don’t want to spend my time cooking.

I’m this close, I can feel it. But I don’t want to become famous.

Cette année !

Cette année, c’est l’année où…

  • Je vais être plus renseignée politiquement question de savoir quoi faire pour apaiser mon angoisse Harper. Merci à Facebook et Twitter. Merci à ma belle-soeur qui m’a fait encore plus peur.
  • Je vais manger encore mieux…c’est-à-dire que je vais résister aux tentations des restaurants et à mon chum et ses « j’ai envie de… ». Habituellement, il a envie de St-Hubert.
  • Je vais finir mon cours de Psychologie de la personnalité. Je suis en train de faire un cours sur les psychothérapies.
  • Je vais voir mes muscles ! Je vais continuer le gym 3-4 fois par semaine et je vais inclure un cours de step ou de zumba.