Sexuellement, est-ce que je me sens épanouie?

Euh…oui et non.

C’est juste à partir de 25-26 ans que j’ai commencé à avoir du fun sexuellement. Je sais ce que j’aime, comment j’aime ça. Je suis capable de le dire et je n’ai pas de problème à me satisfaire seule. Je suis assez à l’aise avec mon corps pour aller à la plage l’été, chose que je n’aurais jamais fait avant.

Mais, ça s’adonne que comment j’aime faire l’amour est trop stimulante pour mon chum. S’il fait ce que je veux, ça ne dure pas assez longtemps pour moi. Côté libido, au moins, on est compatibles. On peut se passer de sexe pendant deux semaines sans problème. J’avoue que ma grossesse m’embête énormément sexuellement. Je ne peux pas faire les positions que je veux, je ne peux pas bouger comme je veux non plus. Tout est pénible sauf la masturbation.

Mais, j’ai du fun avec mon chum. Je suis bien avec lui et je peux lui dire ce que je veux, comment je le veux et je peux l’agacer sans avoir peur de me faire sauter dessus. Et si ça ne me tente pas, il ne vire pas sur le capot.

Ma sexualité n’est pas idéale, mais je la vis bien.

Legacy

J’aimerais léguer les choses suivantes à ma future fille ou mon futur garçon. Il y a sûrement des choses qui se recoupent :

  1. L’importance d’une bonne santé financière. Payer ses dettes avant de mettre de l’argent de côté, planifier le règlement des comptes en fonction des paies, mettre un petit peu d’argent au cas où, que payer ses comptes et l’épicerie c’est une richesse parce que tu mets l’argent où t’en a besoin.
  2. Le respect de son corps. Ne pas laisser les gens te toucher si tu ne veux pas et être capable de le dire, faire de l’exercice chaque semaine vu qu’on vit longtemps, ne pas se priver côté bouffe mais bien manger quand même, que la sexualité n’est pas sale et qu’elle est bénéfique et très le fun (inclut la masturbation), que tout le monde a un corps et que personne n’est parfait donc il faut aimer ce qu’on a.
  3. L’importance d’une bonne santé mentale. Gérer son stress, diviser les grosses tâches pour qu’elles paraissent moins grosses, se réserver des moments de loisirs pour mieux travailler, avoir du fun, savoir prendre du recul face au jugement des gens et face au travail, ne pas laisser les autres dicter nos émotions ou nos actions, exprimer ses émotions, savoir pleurer pour décompresser, respirer par le ventre, accepter ses limites, savoir laisser aller, reconnaître et accepter ses émotions, reconnaître ses torts et s’excuser, reconnaître avoir besoin d’aide n’est pas un signe de faiblesse.
  4. L’amitié passe presque avant tout et en amitié comme en amour… Savoir choisir ses amis et ses amoureux, reconnaître les bons coups, être capable de reconnaître les drapeaux rouges, savoir communiquer sans crier ni frapper, savoir quand lâcher prise, être capable d’être là pour les autres en écoutant et en posant des questions sans chercher à réparer ce qui nous semble brisé mais qui ne l’est pas, savoir exprimer ses besoins, savoir quand partir…
  5. Cuisiner ! Entre autres, comment suivre une recette et quand improviser, l’hygiène dans la cuisine.
  6. C’est bien d’être inquiet pour certaines choses, mais c’est pas nécessaire de virer fou.
  7. Si on ne réussit pas du premier coup, réessayer en gardant en tête que si tu fais toujours les choses de la même façon en espérant des résultats différents, c’est pas logique. Ça marche avec tout. Quand il se passe toujours la même chose, qu’il y a des patterns, il est temps de changer de chemin !
  8. Ça donne rien de chiâler pendant cent ans. Si tu es insatisfait, change les choses.
  9. Personne ne lit dans tes pensées, exprime-toi.
  10. Les adultes ne sont pas des super héros, ils sont humains. Ils font des erreurs. Les adultes tombent amoureux aussi, ils ont de la peine aussi, ils méritent une vie à part de leurs enfants.
  11. Les dents ne sont pas faites que pour mordre, il faut aussi sourire.
  12. Qui pense peu se trompe beaucoup.

Et bien d’autres !

Hello to ICLWers !

Hello!!

My fake name is Terry Elisabeth Wynd. When I think of it, it’s weird that I preach honesty and that I am honest, forward and myself in real life but I use a fake name here and I don’t show pictures of myself or my family. I guess it has to do with the fact that like many other people in real life and bloggers I don’t have many people to talk to.

Of course, we talk about the weather (the most important subject of conversation in the province of Québec), TV series, books, food, flowers, etc. I don’t mind talking about « real » things but I think people don’t really want to deal with real. Some yes. Most not. So I keep to myself a lot. My blog is a way to put out there what I have inside. My pictures are a way of sharing what I see, all those details that make life so beautiful. My words are a way for me to not become sick again. I just have to get it out.

I have to say that life has become sweeter and my past troubles are not invading my thoughts as much as they used to. I do have flash backs once in a while. I do have temper flareups where I swear and feel like I want to scream. I do have periods where I would like to cry. I try and succeed most of the time to be positive. I charge forward and make do with what I have.

This year I found that :

  • We take our bodies for granted and don’t think how wonderful it is that we have working legs and arms, that our brains allow us to live and work…eyes, ears, skin. Sometimes I feel lucky just being alive.
  • When I change my workout I’m passionate about it.
  • When I’m stressed at work I tend to make fewer hours packed with work instead of long stretches of work.
  • Mondays give me a headache.
  • I find it crazy that going to the dentist took care of a problem I felt was always there. Turns out it was not.
  • Even if I subscribe to magazines in the attempt of spending less money, I manage to buy even more.
  • With this change of workout and eating clean a bit more, I have more energy, haven’t been depressed except for a very small dose of brain fog at the start of Fall, and I sleep better.
  • I realized I don’t have as many nightmares as last year or even the year before that.
  • I realized I am not the person I was. In a good way. I love who I have become and I hope I continue to better myself.

My blog is written in French and in English. If you would like to read posts in French and you want to translate them in English, use my Google Translate widget. It’s not perfect but it’s good enough. I also have a Québécois language page for certain untranslatable words.