Lundi reconnaissant

  1. Il me reste 3 jours de convalescence.
  2. C’est MOI qui décide qui fait partie de ma liste d’amis Facebook et je peux enlever qui je veux. Je viens de recevoir un message de quelqu’un qui me demande pourquoi je l’ai enlevé de ma liste d’amis. Parce que. Je ne suis pas obligée de garder tous les gens que j’ai connu dans ma vie sur ma liste. J’aime savoir ce qui se passe chez ceux qui sont encore sur ma liste mais, il y a des gens dont les statuts me donnent envie de vomir encore plus que mes vertiges. Ça serait un point positif si j’étais anorexique.
  3. Je viens du café et j’ai été capable de m’y rendre et de revenir sans me tenir nulle part.
  4. J’ai passé une demie-heure avec J. et c’était bien agréable.
  5. Repérer de la musique de Noël et de la musique du monde sur Grooveshark. Playlists Musique du monde et Noël.
  6. Manger des balais de marshmallows au chocolat.
  7. Acheter des p’tits savons Lucia. Hmmmm.
  8. Déballer mon savon à la lavande qui parfume la salle de bain en ce moment. Je l’ai acheté chez Histoire de Bulles à Lévis quand j’étais en voyage à Québec.
  9. J’ai restreint ma liste d’invités pour Noël. Je peux faire ça, c’est mon party.
  10. On s’est tapé un festival Indiana Jones, hier. Jusqu’à ce que mes fesses fassent mal d’être assise et que ma mâchoire craque à force de bailler.
  11. Se coucher de bonne heure. Wow.
  12. Avoir un chum qui prend soin de moi : fait réchauffer l’eau pour mon thé, transporte mon ordi (ce qui évite que je le crisse par terre parce que je suis étourdie), qui prépare le souper, qui me colle, qui fait mon café, qui attache mes souliers (pus capable de me pencher ben ben), qui m’emmène en promenade (pas de laisse)… J’en profite, je ne serai pas toujours malade et enceinte !
  13. Être l’humaine d’un chat qui change ses habitudes de sommeil pour se conformer à mes nouvelles positions et heures de sommeil. Habituellement, je dors plus sur le côté droit, mon chat se plaçait donc à droite. Vu que je dors plus souvent sur le côté gauche, il s’est mis à dormir sur mon côté gauche et il se trouve entre mon chum et moi. Pas mal drôle. Depuis que je suis à la maison, il est toujours collé sur moi quand je suis au lit que ce soit le matin, l’après-midi ou le soir.
  14. J’ai manqué un party de retraite à la job. Ça paraît sans coeur, mais, j’aime pas les fêtes au travail.
  15. Ce qui m’amène au point 15, pas de party de Noël à la job pour moi cette année ! Je me trouve bonne d’avoir fait ce que j’avais dit que je ferais : dire non au party de Noël platte où je ne pourrais presque rien manger au coût de 30$.
  16. Ah oui, hey, trouver sur internet la conjugaison du verbe se placer sans avoir à ouvrir mon Besherelle.

Positive Monday

  1. I got invited to a party. Me !
  2. The party was fun.
  3. Yesterday I got to read all day long.
  4. This morning I got to take my time before coming in to work so I came in at 9:15.
  5. It’s sunny outside !
  6. Spooning with my boyfriend.
  7. I have very good headphones at work.
  8. Being able to talk with my boss not about personal stuff, but about work and how things are going and where we’re going.
  9. Roasted chickpeas. Who knew it was so easy and delicious ? Don’t want to eat it all and it gets soft ? Just reheat them and they’ll become crunchy again !
  10. Salt. Salt is great. I love salt.

Sunday

It feels like a Sunday. Maybe because it is a Sunday.

I woke up at 10:30 for the first time in ages, with a headache, a -40 weather, and no desire to do anything that was planned for today.

Too late to go to zumba toning and I don’t feel like going to the gym. I guess this week is the week where I do some « rattrapage ». My time bank at work is full so I can get in later than usual this week. I was planning on going to the gym before work a few days this week.

Last night was fun. It is so weird that when there is a plate in front of me I will eat what’s in it but if it is a « serve yourself », buffet or as this was , a wine and cheese, I only take a few things. Nibble here and there. I got to meet new people and I got to get a tiny bit closer to those two bloggers and colleagues.

One of them heard from another company that I was the future of (insert word here in reference to my work). It freaked me out and pleased me at the same time !

Lundi reconnaissant

  1. Noël va passer vite 🙂
  2. Le gym est ouvert pendant les vacances.
  3. Mon amie S. va venir au party de Noël.
  4. Ma belle-soeur va nous héberger le 31 décembre.
  5. Je peux parler à mon chum, il est de bon conseil.
  6. La liqueur de framboises Le Ricaneux est à se pitcher par terre. J’ai acheté une bouteille à Québec et c’est super bon !
  7. Mon chum a réussi à sauver mon ordinateur d’un virus HDD Rescue.
  8. Vive les journées de mesures volontaires ! Demain, j’en prends une pour avancer dans les travaux de Noël.
  9. Le caramel à l’érable Berizashwiiiiiing !
  10. Il neiiiiige !!!

Lundi reconnaissant

  1. Ma petite soeur fait les meilleurs desserts du monde. J’en ai mangé un hier à son resto (c’est pas SON resto, elle travaille là). Hmmmmm.
  2. J’ai pu dormir plus longtemps ce matin parce que j’ai un travail qui me permet de rentrer plus tard.
  3. Mon chum m’a payé la traite en fin de semaine…en sexy time.
  4. Mon chum m’a payé la traite en fin de semaine…au resto. On a été manger du portuguais et au Suite 701.
  5. C’est super que ma nouvelle amie sort maintenant avec le meilleur ami de mon chum.
  6. Il a neigé hier, c’était super beau.
  7. On a fêté les 5 ans de Bouchées de bonheur, hier. Bon café, bon fudge, c’était un party de famille ! J’adore la proprio et je suis tellement contente pour elle. Et contente pour moi que son café existe.
  8. Je ne sais pas comment ça se fait, mais après avoir payé le loyer, il reste encore de l’argent dans mon compte !
  9. Je ne sais pas comment mais, même après avoir payé Visa, le Y, etc. il reste encore de l’argent dans mon compte !
  10. Je n’ai pas fini de lire mon livre de psycho en fin de semaine, mais j’ai eu du fun.

La fin d’une amitié

J’ai commencé à écrire ça le lendemain du party chez H. C’est demeuré un brouillon jusqu’à maintenant.

En fin de semaine, il y avait un party pour H. qui a eu 35 ans ce mois-ci. C’était chez lui, dans une autre ville, dans sa maison, dans sa cave. Là où il habite avec sa fiancée et ses deux enfants. En banlieue.

J’avais reçu une invitation et je croyais que c’était une erreur parce que c’est sa blonde qui l’avait envoyée. Finalement, oui oui j’étais invitée avec mon chum et C. J’étais super contente. Ça me faisait bien de la peine de penser que je n’étais pas invitée.

Ça faisait des années que je n’avais pas vu H. Sa blonde ne voulait plus qu’on se voit parce que H. lui a conté une menterie de trop. Il lui a dit qu’il allait chez C. et que j’allais être là. Mais, non. Il était chez moi et C. était là, je pense. Bref, on ne s’est pas vu depuis ce temps-là et c’est supposément ma faute parce que j’ai assumé que sa blonde le savait et que j’ai dit sur son répondeur qu’il faudrait bien qu’elle vienne la prochaine fois. Il ne m’avait pas dit qu’il lui avait menti.

Alors, on est allé au party voir des gens que je ne voyais plus depuis notre rupture, manger légumes et trempettes, boire de l’alcool ou de la liqueur, manger des chips (pas moi, c’est carême), manger du gâteau (pas moi, c’est carême). H. a insisté pour avoir un party de sous-sol comme dans le temps. Évidemment, c’était lui le DJ. Mon chum a trippé. Il a dansé comme un fou.

Je ressentais un léger malaise. Je me sentais loin de ces gens-là et je pense qu’eux aussi se sentaient loin de moi. Ils ont presque tous eu des enfants. Ils ont presque tous une maison et une voiture. Ils se voient encore et ils habitent tous en banlieue dans la région de Montréal sauf la soeur de H. qui habite près de chez C., dans le nord de la ville.

La conversation était superficielle. Que pouvais-je leur dire ? Même à H. je ne savais pas quoi dire et je ne savais pas  comment agir. Chassez le naturel, il ne revient pas toujours. Ça n’aide pas que je n’ai pas eu de nouvelles de lui pendant aussi longtemps et que même si je lui fait des coucous sur Facebook, il ne répond pas. Je ne sais pas pourquoi j’ai été invitée.

Quand j’ai maigri, je n’étais plus de son goût parce que mes seins devenaient trop petits. Maintenant que j’ai une poitrine encore plus volumineuse qu’avant, je me demandais si quelqu’un allait faire une remarque. J’espérais que non. Mes seins ont souvent été un sujet de conversation, mettons. Personne n’a fait de remarque sur ma reprise de poids ni sur mes seins et c’est tant mieux. J’ai quand même surpris H. à me regarder la craque de seins bien comme il faut. Pas de doute, il a remarqué, lui.

J’ai appris pendant le party que sa blonde était en rémission de cancer. Il ne me l’avait pas dit. C’est quelqu’un d’autre qui me l’a dit. Je pense que le fait qu’il ne m’ait pas dit ça la dernière fois où on s’est écrit, c’est un signe que c’est vraiment fini l’amitié qu’on avait. Alors que mes ex me recontactaient pour toute sortes de raisons…lui, il était entouré de ses vrais amis.Il vivait le cancer de sa blonde avec eux et avec elle.  Ça m’a touchée de savoir qu’elle avait encore passé à travers ça et lui avec elle. J’ai trouvé ça triste. Je pense qu’il a peut-être eu peur, s’est peut-être senti démuni. Moi, je n’étais pas là.

J’ai pensé longtemps qu’on était des âmes soeurs. On a toujours été connectés. Plus maintenant. Ça me rend triste d’écrire ça. Le côté amoureux de l’affaire, ça fait tellement longtemps que c’est parti. Mais, l’amitié, je pensais qu’elle avait encore une place.