Grateful Monday

I’m grateful that :

  1. I don’t rely on luck or destiny to guide my life.
  2. I see opportunities and seize them making my life more meaningful and satisfying to me.
  3. I see beauty in many things but I base my decisions on facts. A coat has to be nice and hot and comfortable and not expensive. Not just cute.
  4. My boyfriend loves me for who I am.
  5. I do have dreams but I don’t have very high expectations (in general) so I am less disappointed or badly surprised by people or events.
  6. I am a realist. Most of the time I can state matter of fact-ly negative points without being a complaint. I see things for what they are and…
  7. I don’t take these things personally. I don’t take anything really personal…
  8. I do complain and vent about stuff and then I either accept it or I fix it.
  9. I am motivated. I have tried finding out where this motivation comes from but I failed, I just can’t really explain it. I should write a post about it to make it more clear in my head.
  10. I can find many things to pass the time ! Like blogging, reading, cooking, making comments on other blogs, writing…
  11. I am not envious of my friends.

No Insomnia

I just realized that something is different this semester. I was asking myself what is so different that I don’t do my homework the same way I did a few months back.

Lack of motivation ? Studies lost their luster ? Nope. I had insomnia last Fall which meant I was up doing homework at all hours.

What am I going to do now ? I’m going to get up early on weekends too and do my homework when it’s still dark and my boyfriend is sleeping. And I guess Java U is going to receive my visit more often or a few cafes near my place.

Fais ce qui te fait le plus peur

La citation de Che Guevara « Soyez réalistes, exigez l’impossible » alimente mon ambition. C’est à ça que je pense quand je me pousse à fond.

Mais, toutes les fois où je résistais un changement, chaque fois où j’avais envie de dire non, chaque fois que j’avais peur ou que je doutais de moi, c’est cette citation de Eleanor Roosevelt que je me récitais et je le fais régulièrement :

« You gain strength, courage and confidence by every experience in which you really stop to look fear in the face. …You must do the thing you think you cannot do. »

Ça m’a inspirée à :

  • Accepter des rendez-vous galants auxquels j’aurais dit non…ce qui m’a amené à découvrir ce que j’aime, ce que je n’aime pas, comment dire non, comment évaluer les gens
  • Participer à des cours de danse même si j’avais peur de me péter la face, de pas être capable de suivre…ce qui m’a amenée à être plus à l’aise avec mon corps, a développé mes réflexes et ma grâce (plus qu’au début en tout cas !) et à rire, à m’amuser
  • Obtenir un diplôme en reprise et démarrage d’entreprise
  • M’inscrire à l’université
  • Casser avec des trous de cul qui me faisaient peur
  • Prendre des jobs plus difficiles que celles que j’avais eu avant ce qui m’a motivé, inspiré et poussé à développer mes compétences et mes connaissances…j’ai un super beau CV
  • Commencer à parler à des gens inconnus…toujours une bonne occasion de rire, de faire sa BA de la journée ou…de faire connaissance avec un futur chum
  • M’inscrire à un groupe de sorties pour célibataire…ce qui a conduit à ma rencontre avec J-L
  • Porter plainte contre mon ancien coloc à la police…ce qui m’a fait du bien une fois passé le choc d’écrire tout ce qui s’était passé, une fois passée la période de stress post-traumatique
  • Partir en voyage toute seule…une belle occasion de me connaître mieux et de me prouver que je suis capable de me débrouiller
  • Planifier mes finances…ce qui va conduire à ma richesse, un jour
  • Aller en thérapie…ce qui a fait de moi une femme pas mal plus équilibrée et joyeuse
  • Vivre avec J-L…épeurant mais vivifiant
  • Dire je t’aime à J-L…me rendre vulnérable et découvrir c’est quoi l’amour
  • Ne plus avoir peur des chiens, des abeilles, de manger en public, etc.
  • Faire du pédalo…j’ai toujours peur de l’eau, mais je suis capable d’aller au milieu du lac quand même
  • Ne pas voir ma famille pendant un bon deux ans…ce qui m’a permis d’avoir une stabilité émotionnelle jusque là inconnue

Affronter ses peurs, c’est la meilleure façon de mieux se connaître, d’avancer dans la vie, d’augmenter son estime de soi, de se faire des amis, etc.