Ce que je pense

Ce que le monde en pense, ce qu’ils ont fait, je m’en fous. Je pense que je suis la mieux placée pour prendre des décisions sur mes affaires ou penser mes affaires.

  • Oui, je veux savoir le sexe du bébé.
  • Non, je n’ai pas d’idées si c’est un gars ou une fille.
  • Un docteur c’est ben correct.
  • Oui, le système de santé est assez efficace.
  • Je vois pas pourquoi j’irais au Japon.
  • Non, j’ai pas besoin de voir mon père.
  • J’ai voté NPD, là, je ne sais plus ce que je pense de ça.
  • Je suis séparatiste quand même.
  • J’ai l’illusion que je vais pouvoir allaiter et que tout va bien se passer.
  • Mon chat va vivre pour toujours.
  • Mon chum c’est vraiment le meilleur.
  • Quand je vais être enceinte de 8 mois je vais quand même être capable de faire mon party de Noël, d’aller à Ottawa en train et d’aller au gym.

Coeur brisé = Dépression

La capacité à s’abîmer dans les idées noires en temps de rupture amoureuse est familiale ça a l’air.

Ma petite soeur s’est encore fait joué un tour par son moron de Y. Elle est donc déprimée de nouveau. je la vois se ronger, y penser. Je l’entends se traiter de niaiseuse. Son estime est sous zéro, son dos est courbé, elle perd son appétit et deviens maigre.

Je pourrais lui dire que ça va passer. Je pourrais lui dire « un de perdu, dix de retrouvés ». Je pourrais lui dire « botte-toi le cul ». Rien de ça ne fonctionnera. Il faut vivre sa tristesse, pleurer, être en colère, pour pouvoir passer à autre chose.

Ce que je lui dis c’est que c’est normal d’avoir mal, d’être triste et en colère quand on se fait laisser après avoir investi du temps, nos émotions et nos rêves dans quelqu’un qui ne le méritait pas. Pour chaque personne, ça passe plus ou moins vite. Plus grandes sont nos illusions, plus ça fait mal.

Je l’aime ma soeur. Ça me fais mal de la voir aussi triste. Je sais ce qu’elle traverse. Les nuits blanches, la gorge serrée, la couverte mouillée, la grisaille.

Je vais l’appeler plus souvent. Elle ne sait pas qu’il faut qu’elle appelle quand elle a besoin de parler. Elle ne sait pas que tout se passe et que quand une porte se ferme, une autre fenêtre s’ouvre.

 

Je vis dans The Matrix

19 septembre 2007

Does it happen to you that you feel like most people live in an illusion, concentrating on material things, never really living true emotions or talking about real stuff; never asking themselves questions about the world, their Self or taking hold of their spiritual environment ?

I feel like I live in the Matrix, surrounded by people who live like this. And I feel like everything is an illusion and will not last for ever. The sun is shining now. But it may not be shining tomorrow.

I know that we are conceived a blank slate, fresh and pure, full of possibilities. When we are born we are already on a journey influenced by what happened while we were growing inside the womb and we already have the possibility to become good or evil. I can’t just be bubbly. I sense and see and feel what surrounds me. I can’t be in denial thinking nothing is ever going to happen to me, I know what is out there. There is a Power greater than us but there is not just A Power there is more.

Denying this is what gets me in trouble with myself and denying what I feel in general is what gets me in trouble with myself and others. Usually I just shut up. I won’t anymore.