Lundi reconnaissant

  1. En allant chez mes parents, je ne sais pas comment j’ai fait, mais je me suis reposée. Pourtant, l’autobus était en retard, il a fallu attendre 45 minutes à Châteauguay, le trajet a duré de 14h45 à 17h.
  2. Steak-frites de mes parents.
  3. Mon père m’a fait à déjeuner hier matin. Je me rappelle pas quand c’est arrivé la dernière fois.
  4. J’ai dormi toute la nuit, je me suis réveillée juste une fois, à 4h !
  5. Il y avait plein de monde au shower et on a été tellement gâtés !
  6. Juste un objet était en double. On a le coupon pour l’échanger.
  7. Juste l’ensemble d’hiver ne pourra pas être porté et devra être échangé. C’est un 6 mois. Bien trop grand pour quand il va naître et à 6 mois (plus ou moins), ce sera l’été !
  8. J-L et moi avons réalisé que c’est juste le début. Cet enfant-là va être tellement aimé et gâté.
  9. Les parents de J-L et ses soeurs ont dépensés comme des fous.
  10. Tout le monde avait apporté de la bouffe et j’ai des cupcakes dans mon congélateur. Tout était tellement bon ! 🙂 Merci ma cousine pour les cupcakes.
  11. J’ai réussi à me trouver une position confortable dans la voiture en revenant de chez mes parents.
  12. Ma cousine a réussi à se trouver un p’tit contrat. Yé pour elle !
  13. Il me reste des heures de mesures volontaires. Je prends congé aujourd’hui.

Bonnes raisons d’avoir des enfants

Hier soir, à 21h, alors que j’étais au lit avec mon livre…ma soeur m’a appelée. Première réaction : qu’est-ce qui se passe ?! Ça y est quelqu’un est mort, elle se sépare, son fils est à l’hôpital…

Même pas. Elle m’appelait pour m’offrir ses affaires de bébé et pour parler, parler, parler. Pas pour écouter. Dynamique familiale : je te pose des questions, mais je ne t’écoute pas. Je te parle mais ne réponds parce que si tu parles, je vais faire comme si je ne t’entendais pas.

Hier, j’ai reçu ma première carte de bébé de ma tante avec une carte-cadeau pour Wal Mart. 🙂

Puis, Ma Soeur m’a appelée. C’était un mélange de :

  • C’est tellement difficile, des fois je regrette d’avoir eu un enfant.
  • Je suis tannée de la confrontation.
  • Ça prend un siège qui vibre.
  • Je ne sais plus qui je suis.
  • J’ai besoin de me retrouver, je ne suis pas juste une mère.
  • C’est tellement difficile.
  • Tu vas être meilleure que moi. Je ne crois pas aux livres de psycho mais ça marche pour mes amies. Moi, je l’ai trop laissé aller.
  • Je vais retourner voir ma psy.
  • Tu vas voir, c’est difficile.
  • Je veux pas te dire que tu comprends pas parce que t’as pas d’enfants.
  • Je suis tellement contente pour vous autres. Ça paraissait pas parce que j’étais trop pognée dans mes affaires.
  • Etc.

Bref, conversation à sens unique.

J’ai accepté les affaires de bébé. Elle n’en veut pas de 2e alors je peux faire ce que je veux avec après les avoir utilisées. Ça ne me dérange pas d’avoir des affaires de gars, un bébé n’a pas de préférence and I’m not made of money. On sait pas, peut-être que je vais avoir un gars anyway.

Ce qui est drôle c’est que je pense aux avantages d’avoir des enfants depuis quelques jours :

  1. Pouvoir aller à la piscine quand elle est réservée aux enfants.
  2. Pouvoir utiliser les pataugeoires.
  3. Aller aux heures de conte de la bibliothèque.
  4. Se faire des amies qui ont aussi des enfants.
  5. Tester sa volonté, sa fermeté.
  6. Avoir une excuse pour faire des sandwichs en face de singe.
  7. Avoir plein de cadeaux.
  8. Des p’tites cuisses à croquer.
  9. Organiser une fête d’enfants complètement crackpot avec la nappe, les napkins, les banderoles, etc.
  10. Danser comme des malades sur des tounes pour enfants.
  11. Chanter les chansons de Passe-Partout.
  12. Partager ses valeurs et ses croyances.
  13. Montrer à dessiner.
  14. Cuisiner ensemble.
  15. Pouvoir aller se balancer, glisser et courir au parc.
  16. S’émerveiller de tout ce qu’on voit.
  17. Avoir quelqu’un de petit à rassurer.
  18. Raconter des histoires.
  19. Répondre à tous les pourquois.
  20. Maudite bonne excuse pour acheter plein de livres pour enfants.
  21. Enfin quelqu’un sur qui tester les recettes de bébé.
  22. Jouer dans la bouette.
  23. Et plein d’autres…

Ma Soeur m’a juste dit que c’est difficile. Mais, c’est pas juste ça un enfant. C’est une maudite bonne excuse pour retrouver son enfant intérieur.

Mono Monday and Grateful Monday

This week’s Mono Monday is Ecstasy, not the drug. The feeling. Supermom had it right with her M&Ms. Yum.

My ecstasy came from a place around Sherbrooke that I can’t name because I am protecting someone else’s privacy. Her place would be easy to find ! I went to Sherbrooke this week for a work thing and I slept at my boss’ place in the campagne ! As she prepared dinner she told me to go take a walk. I felt like I was at my parents’ place and I had nothing to do.

Her place is wonderful ! This is the view from her porch. My pictures are not so hot in black and white so I couldn’t pick the one I really liked for Mono Monday. But this view…it made me feel like I wanted to stay there forever.

I might as well fit in my Lundi reconnaissant. So here are things I am grateful for :

  1. I had a really good time this weekend. I said to my boyfriend I would do more of his things so Saturday we went at one of his friend’s birthday party and yesterday we went at an art exhibition in a cemetary.
  2. Even though I didn’t have dinner with J. while I was in Sherbrooke, I still had time to talk with her…
  3. And by not having dinner, I took an earlier bus so I got home at 8 instead of at 11.
  4. Aunt Flo has visited on the 30th day and not on the 45th or 60th or whenever she feels like dropping by.
  5. I’m still really grateful that I’m bilingual.
  6. I just learned that an intern we had a few months back has a contract starting today (yay for him, he’s working) but mostly yay for us because when we announce another job opening this year, he will be working and he can’t apply and break his contract…so maybe the person we really want for the job will have the job !
  7. Yay for us that he’s not working at the same place I am. I really like the quiet and he’s very VERY talkative and he’s a music lover and he’s pompous about it. So when I see him I won’t want to tell him to shut up, I will be glad to say hello.
  8. My balcony is becoming so green ! So many herbs ! It’s beautiful and I feel like I keep taking some and it’s still full.
  9. Tonight I’m meeting two people who do the same job I do but at another workplace. They were looking for someone to translate their blog from French to English and I proposed myself. It’s an opportunity !
  10. It’s the start of the week and it’s a week where I will not be eating at restaurants (except tonight because I have to eat before meeting the two people) so it will be healthier than this weekend.

Merveilles

I don’t know why I thought of this but I started thinking about the things I felt were wonderful when I was a kid. Did I forget about them ? Does becoming older mean we forget about these and only rediscover our wonders only when we have kids ?

  • Rainbows and the legendary pot of gold
  • The first snowflakes of winter
  • Jumping in autumn leaves
  • Cristals that make all those beautiful lights
  • Saying hello to planes
  • Trains
  • Kittens
  • Velour
  • Swimming
  • Food shaped funny
  • Fruits with seeds
  • Dandelions with their white heads
  • Ants
  • The smell of visitor’s coats during a party
  • Pancakes
  • Mommie’s shoes
  • Birthday cake with lots of icing and sugar and weird colors
  • The moon
  • The idea of someone winning the lotto
  • A new book
  • Music
  • Chocolate and candy
  • New notebooks

Thinking about all of this does make me wonder. Velour IS a bit magic isn’t it ?

Wow

I think the L word is not a word you throw around like a frisbee. But as we talked on the phone (for hours) he said it. I really like him, I even think I’m falling in love (very unusual), it felt right to hear it from him. Not binding, no pressure. I am taking my time with these words but I was already thinking I do love him. I think I should get a tattoo with the word Woooow because it’s all I can say about that guy. Woooow.