Gnaf gnaf gnaf

Je ne me rendais pas compte à quel point mon &?*% de bobo et mes $%??* de broches me rendaient impatiente, irritable et plus difficile à vivre.

Ça fait mal, j’ai peur d’avoir mal, je ne peux pas manger n’importe quoi, je ne peux pas aller au gym comme je veux, c’est fatiguant, j’ai pas le goût de me faire toucher…mon chum se sent rejeté et moi, je suis frustrée.

On en a parlé à matin. Je sens qu’on va en reparler ce soir. C’est évident que je vais faire des efforts pour me calmer et pour ne pas le repousser. Lui, il va faire des efforts pour comprendre que je suis préoccupée.

On s’aime faque ça va marcher !

Booking Through Thursday : Discussion

« Do you have friends and family to share books with? Discuss them with? Does it matter to you? »

Sometimes it bothers me that I have noone to talk with about books. But at the same time, there are expectations that I analyze the book or not, that I like the book like everyone else, so, blah. People around me envy me because I can read in English and they make faces or comments. Some people say I should only read in French.  So, again, blah.

I rarely share books because I own psychology books that noone reads and novels that noone wants to read or they are in English. Why people don’t want to read Jane Austen or Lucy Maud Montgomery is astounding to me. I leave them the Twilight saga.

A friend of mine reads the Stephanie Plum books and the Sookie Stackhouse books…in French. We sometimes talk about it but we do not like the same things in them and we don’t see the humor in them the same way.

Résolutions

Hier matin, j’ai discuté avec mon chum et on a encore parlé le soir en marchant et en soupant.

Mon chum a décidé de faire plus d’efforts pour se pousser dans le cul, trouver de la motivation. Pas facile, sa job le déprime plus que je le pensais. Mais, on a peut-être une solution. Il a peut-être une solution. On va voir. Il va aussi essayer de comprendre que pour moi, c’est important de faire quelque chose de spécial avec lui la fin de semaine. Pas très compliqué, ce que je veux c’est faire quelque chose de différent du reste de la semaine, pas obligé que ça coûte cher. Et, pour moi, c’est important la planification. J’aime savoir où je m’en vais. Tant que je ne suis pas en chemin, je peux changer d’idée, rien n’est définitif. Mais, si je suis en train de me rendre quelque part, c’est là que je vais et pas ailleurs. Pas nécessairement un lieu physique. Et comme plan, j’ai juste besoin de savoir « vendredi, souper ». J’ai besoin d’anticiper, d’être excitée pour quelque chose. Il faut donc aussi confirmer ce qu’on s’est dit. Si la personne dit « on va faire ça » juste une fois, moi, je prends ça comme une hypothèse, pas comme un fait. Quand la personne confirme, là c’est arrangé.

Lui, il n’est pas capable de faire de plans. Il sait ce qu’il veut manger quand il a faim. Il décide les choses à la dernière minute. Wahahahah il ne se rend donc pas compte que c’est moi qui conduit le bateau !!!

Pour ma part, je vais essayer de trouver plus d’activités à faire ensemble. Je vais accepter plus d’invitations. Mais, je ne veux pas de show de musique à 22h, laisse faire. Mais, je vais faire ma femme de ministre et l’accompagner à ses affaires de photos, par exemple, une fois de temps en temps. Je vais le laisser faire une ou deux recettes par semaine, à sa façon. Mais, il veut que je sois là. Il aime mieux cuisiner quand je suis dans la cuisine avec lui.

Évidemment, tous les deux, nous devons prendre notre mal en patience. Il ne reste que quelques mois avant qu’il finisse l’école. Ça va être plus facile d’ajuster les choses quand on va avoir des horaires semblables.

COCV

C**** oui c’est vendredi.

Je suis donc contente que la semaine soit finie !

J’ai parlé avec J-L ce matin (pas le meilleur moment, mais il fallait que ça sorte). C’est quand c’est le temps de faire des mises au point que je me rends compte (encore plus) que je suis avec la meilleure personne.

Il faut que je fasse plus d’efforts pour trouver des sorties. On aime pas les mêmes choses alors c’est pas évident. Lui, il faut qu’il soit pro-actif. Pas évident non plus. Sa job le déprime. Je trouve ça dur de voir qu’il a un down.Je l’aime mon chum.

Août 2008: La colère prend beaucoup d’énergie surtout quand ça fait mal d’être en colère

Last night, my boyfriend called and I thought I was being stiff with him. I was still angry that he cancelled. And it was unfair to be angry when I hadn’t told him how mad I was.

I became real mad during my early morning insomnia…and it just made me soooooo pissed, hurt, sad. So I called him back to apologize about my « stiffness » and he sais he hadn’t caught that. I told him how it was difficult to mange my anger and that I was disappointed and mad that he had cancelled our night together the day before. We talked about it and he said he would be more careful but could I remind him of his promise. I’m not his mother and I do not intend to act like it. I told him I would appreciate that instead of asking me if he could see his friends, he tells them that he can’t because we are spending time together and could he see them another day ? I am happy that he sees his friends but does it have to be when we have plans ?!

I love that I can talk to him and we don’t argue. Soooo I told him how afraid about pretty much everything I am because of what I went through before. And he wants me to call him even at 5 in the morning if I start being unrealistic. « How can I prove I love you? » Just keep your promises. It looks like Allison and Joe in Medium. « Joe ! Joe! I had a dream… »