Mon histoire d’amour

My cousin asks me how much time it took before I started going out with my boyfriend.

Quand on s’est rencontré, on savait qu’on voulait garder l’autre dans notre vie même s’il ne se passait rien de romantique. Le premier soir, c’était le fun de se parler, de marcher ensemble et il y avait entre nous deux des choses que je cherchais : le respect, la galanterie, l’humour, le gros bon sens…

Quelques jours plus tard, première « date », j’ai rencontré ses amis. Là, j’ai vu qu’il était respecté de ses amis et qu’ils avaient du fun ensemble. C’est du drôle de monde, mais ils sont tous très gentils. Ça, ça m’a rassurée sur son caractère, sur comment il s’entourait de gens qui ont de l’allure.

Il est venu me reconduire jusque chez moi à pied et on s’est embrassé pour la première fois. Coup de tonnerre ! Nous, on savait déjà qu’on voulait être ensemble. On voulait voir où ça irait. On ne se mettait pas de pression. Le sexe est arrivé quelques jours plus tard (2 adultes consentants, hein…).

Ça a l’air fou. Ça a l’air d’un coup de foudre…mais non. C’était très raisonné, j’étais super prudente. On se voyait peut-être 3-4 jours par semaine. Des fois, on dînait ensemble, des fois on soupait, on sortait.

Quelques semaines plus tard, on se faisait déjà serment. On était une équipe soudée.

Mais, c’est pas toutes les histoires qui sont comme ça. Nous, on savait ce qu’on voulait parce qu’on avait vécu d’autre chose avant. On était au même point dans la vie. On avait décidé qu’on voulait pus d’histoires compliquées, d’ex pourris, de problèmes.

Tous les deux on avait une job, pas de problèmes d’alcool, de jeu, de drogues, etc. Nos ex étaient pus dans le portrait . On était indépendants, on vivait tout seuls depuis un bout, on voulait tous les deux une famille et une vraie vie de couple. Y’était pas question d’être des amis avant de sortir ensemble. On serait restés des amis si ça n’avait pas cliqué romantiquement. Pis après plus qu’un an ensemble, c’était rendu qu’on savait que si on cassait, on ne voulait pas rester amis parce que ça ferait trop mal. On s’aime tellement que voir l’autre avec un nouveau chum ou nouvelle blonde ou le/la voir souvent en amis, ça ferait bien trop mal.

Il correspondait à ce que je cherchais. Mature, confiant, calme, affectueux, etc. Je me sentais bien avec lui. Je me sentais juste bien.

J’ai eu d’autres histoires où ça a commencé plus ou moins vite, mais je ne me sentais pas comme ça. Légère, bien, en sécurité. Avec lui, oui. Et c’était réciproque.

Mais, quand j’étais plus jeune, les histoires de rester amis ça n’a jamais mené nulle part. Quand tu veux quelque chose de sérieux, tu « dates ». Être amis avant c’est du niaisage parce que c’est pas ça le but ni pour toi ni pour lui. Non, tu « dates ». Une bonne règle c’est d’attendre 8 « dates » avant de passer au physique.

En-dedans de huit dates tu finis par voir son vrai caractère, ses défauts, s’il appelle quand il dit qu’il va appeler, s’il paie ton souper ou s’il oublie son portefeuille, s’il conduit prudemment…et il s’il finit éventuellement par se contredire dans ses histoires. Est-ce qu’il respecte que tu veux avoir 8 dates avant de passer à autre chose ? Pas 8 jours en ligne, une date ou deux par semaine. Est-ce qu’il te met de la pression ? Est-ce qu’il boit trop ? Est-ce qu’il regarde juste toi ou les autres filles aussi ?

Mais, être amis avant ça a pas d’allure. L’amitié comme l’amour viennent avec le temps. Avec mon chum, ça a été pareil. On a commencé à se voir et plus ça allait, plus on était amis et plus on s’aimait.

Dis-toi aussi qu’en amour, y’en a pas de garanties. Ça marche ou pas. Il faut prendre des chances. Mais, pas avec le premier qui te donne de l’attention. Filtre ! Filtre !

Le retour du gars « daté »

Pour le moment, tout est calme du côté des ex. Pas de nouvelles, bonnes nouvelles…pour moi.

Par contre, un gars que j’ai daté s’est retrouvé dans mon équipe. Par chance, je ne travaille pas directement avec lui. C’est un goujat.

Après toute l’excitation de commencer à le « dater », ma balloune s’est totalement dégonflée. Mon agressivité originale n’est pas partie, elle est toujours là. Je me sens comme un tigre quand il est là. J’ai le goût de mordre et de griffer. Personne d’autre ne  me fait sentir comme ça. J’ai pensé que c’était parce que j’étais attirée, d’où l’idée débile de le « dater ». Mais, finalement, c’est mon instinct ! Je veux lui sauter dessus et le battre parce qu’il le mérite.

Ça me fait rire de penser à ça.

Éventuellement, j’ai décidé que l’agressivité n’avait pas sa place sur les lieux de travail et que la froideur était pas mal plus acceptable et indiquée.

Donc, quand il a commencé à travailler avec notre équipe, j’ai fait semblant qu’il n’était pas là. Aussi bien comme ça. Je vais laisser les autres femmes se frotter à son machisme.Je vais laisser les autres se faire dire qu’elles n’ont pas de goût, que leurs bras sont trop gros, etc.

Je suis tellement contente que ça n’ait pas dépassé la 3e date et qu’il ne se soit rien passé. En fait, depuis que j’ai su qu’il allait travailler avec nous, je me suis sentie extrêmement soulagée de n’avoir couché avec aucun gars de la job. Brrrr ça aurait été l’enfer. J’ai juste à penser à quand j’ai travaillé avec mon ex…argh.

Sti. Quelle vie.

Tuesday night 22:59

I can’t wait to be in Toronto!

I am counting the nights until I finally wake up and it’s time to pack my last things and get ready to board the train. I know L. is doing the same. I have been waiting the whole year to see her again and talking on the phone during the conference calls just isn’t the same. Will the chemistry still be there? We had so much fun last year and we have so much to say. I shared more with her this year than I did with my ex. She inspired me and helped me a great deal during these very long and painful months. She made me laugh, think and smile. It’s so much fun when you discover someone new.

This is all very exciting. Tonight after meeting with my ex-fiancé, P., I went to Indigo’s and bought myself some books. I just started reading Millicent Min, girl genius from Lisa Yee and am really into it big time. I wonder if K. and L. read those books already because I also bought The Year of Secret Assignments by Jaclyn Moriarty. It seems funny. I bought two adult books and they make me feel like Bridget Jones. They will make my library look like Bridget’s anyhow! He’s just not that into you and Dateworthy. The first two are for having fun and the two others are for getting over this awful year and telling myself I was right for dumping the last two jerks! AND to let myself know I’m right for having high standards and keeping them. Somewhere, there is a right man for me, dammit.

P.P. is very nice. But he is not nice enough. So tonight I met with him and listened to what he had to say and when we parted I said “À la prochaine” he asked “When?” and I said that we would see. Well, we will see indeed. He kept me waiting two months. I am set in my mind that we are over. Of course I love him, he is great, but, hey, enough with being a fool and feeling I am not giving us and him enough of a chance. I did give us a chance.

I have given him chances for a year. When has he given me a chance? Where was he when I needed him? He said that he gave me what he could. Well, it is not nearly enough. He did not give any excuses but took “the blame” which is not enough and was really not clear on what he intended to change or ameliorate. P. called this meeting because he intended to change and things would be better etc. Pfft… what a crock n’est-ce pas. It looks like a husband promising is wife never to lay a hand on her again. Never believe that and never believe a man who says he’s gonna change. I do believe change when I see it though but I never saw anything promising in him during this last year. It just got worse so here you go.

So in my mind things are over. In my heart, I’m heavy. Another year passed and I wasted my time and I learned not to trust or maybe just another year where I learned that maybe my gutt instinct was right when it told me to dump him right from the start… shit. I should have listened instead of being honored he was interested and thinking that maybe it was my laaaast chance at happiness.