Lundi reconnaissant…4 jours en retard

Pourquoi je suis si en retard ? Parce que je passais mon temps à remettre à plus tard. Pfft. Parce que j’avais oublié puis j’ai eu une mauvaise nouvelle et j’ai passé mon temps à m’inquiéter pour rien. Re-pfft.

  1. Il ne pleut pas en ce moment et la météo annonce du soleil, enfin !
  2. Le chirurgien a dit que ma plaie était bien.
  3. C’est enfin vendredi et mon chum passe la fin de semaine avec nous autres.
  4. Le bébé dort.
  5. J’ai une mini corde à linge sur ma galerie !
  6. J’ai reçu mes nouvelles couches lavables cette semaine et elles sont sensationnelles : Bumgenius 4.0, BumGenius Freetime, EasyFit et des inserts gDiapers en chanvre !
  7. Hier, l’infirmière du chirurgien a coupé quelques-uns de mes points (qui sont fondants mais qui ne fondent pas) et ça a fait mal sur le coup…puis ça a arrêté de faire mal. Yé!
  8. La nuit de mercredi à jeudi, le bébé a dormi des 3 heures.
  9. Le voyage à Ottawa s’en vient !
  10. J’ai des activités maman-bébé qui s’en viennent et je vais enfin rencontrer d’autres mamans !

Samedi reconnaissant

  1. Mon chum présent depuis mercredi.
  2. Il fait beau depuis plusieurs jours et c’est très agréable.
  3. On entend les oiseaux dans les arbres.
  4. On peut enfin dormir la fenêtre ouverte.
  5. Ça fait deux nuits que bébé wookie dort un 3 heures à peu près de 21h à minuit.
  6. Tramadol, efficace !
  7. Des infirmières et un infirmier au CLSC qui sont rapides et efficaces.
  8. Ma plaie est petite.
  9. Je peux prendre ma douche avant mon changement de pansement.
  10. Mon chum m’a fait des crêpes et du bacon ce matin. Yum. 🙂
  11. Je peux enfin porter des nouvelles bobettes ! Les lochies sont terminées.
  12. Je dois dire que les recettes du magazine Inspirés du printemps 2012 sont inspirantes !
  13. Hier, j’ai vu V. et je l’ai présentée à mon chum et au bébé.
  14. Je me sens assez bien pour voir les autres personnes qui désirent me voir la semaine prochaine.

Le trou de cul bordé de nouilles

Quelle drôle d’expression. Ça veut dire être chanceux.

Pour moi j’ai siphonné la chance de ma mère. Elle n’en a pas du tout dernièrement. Alors que moi, je suis super woman selon mon chum. Une grossesse facile, un accouchement « merveilleux », un bébé facile, un allaitement tout naturel et là, une chirurgie qui s’est bien passée et une plaie toute petite (5 cm par 1 cm, 0.5 cm de profondeur). Même pas de mèche ou de bourrage. Je prends des antidouleurs pour le confort, mais je commence à penser que je pourrais m’en passer ! Je n’ai pas dormi la nuit passée, ma sieste n’en a pas été une et j’ai eu une journée active et je suis quand même en forme.

Mon changement de pansement n’a même pas été douloureux tantôt. Fiou.

20h55

Mon chum est couché et le bébé aussi.

Scratch that. 21h14, le chum ronfle et le bébé est recouché avec une couche propre et quelques gorgées de lait.

Aujourd’hui, j’ai eu ma chirurgie. Anesthésie générale, salle de réveil, gros pansement, Naproxen et Tramadol, rendez-vous au CLSC tous les jours pour un bout. Ça va bien, la douleur se gère bien avec mes pilules et je suis capable de m’asseoir. J’avais assez peur de ne pas pouvoir prendre soin de mon bébé que j’en pleurais à l’hôpital. Finalement, quand je suis revenue de l’hôpital, j’ai pris soin du bébé un peu et j’ai fait une sieste. En soirée, j’ai pris soin du bébé presque seule et mon chum va prendre la nuit.

Je ne peux pas allaiter jusqu’à midi demain à cause de l’anesthésie. Mais, on a des biberons. Une chance que j’avais congelé du lait parce que l’infirmière m’avait dit que j’avais juste à tirer mon lait une fois puis j’étais correct. Mais, le chirurgien et l’anesthésiste, eux, m’ont dit pas d’allaitement pour 24 heures après ma dose de médicaments à l’hôpital.24 heures, c’est beaucoup de lait maternel ! Même pour un bébé de six semaines.

Quand j’ai été cherché ma prescription à la pharmacie, on m’a dit que les médicaments ne poseraient pas de problème avec mon allaitement. J’ai hâte en maudit d’arrêter de pomper et jeter mon lait. C’est tellement moins de trouble le sein que le biberon ! Le lait est toujours à la bonne température et le bébé prend juste le lait qu’il veut.

Ce qui rend ça compliqué aussi c’est que le bébé s’est mis à pleurer de la même façon pour boire et quand sa couche est sale. Par défaut, j’assume qu’il a faim = crise de nerfs. On recommence à zéro, je check sa couche…eh voilà. Je m’ennuie de la semaine passée où il avait plein de façons différentes de pleurer !

Bon, je vais aller brosser mes dents et me coucher. Mon chum veut se lever, mais va falloir que je pompe sinon mes seins vont devenir engorgés et je vais ENCORE mouiller ma brassière et mon chandail. Pendant ma sieste, le lait est même passé à travers la compresse d’allaitement ! C’est ben le temps que mon sein droit se décide à augmenter sa production.

Chirurgie reportée

Oh well. Je m’en doutais mais, j’espérais quand même.

Je suis sur la liste d’attente pour faire opérer mon bobo et on m’a déjà appelée. J’espérais donc pouvoir avoir une anesthésie locale, mais même si c’est local, ce n’est pas recommandé pendant la grossesse.

Ce n’est pas un refus, c’est une circonstance imprévisible, je suis donc remise « en attente ». Je dois appeler après l’accouchement.

J’ai pas hâte…un nouveau bébé et je vais être sur le carreau pendant des semaines. Oh my. La voyez-vous venir la période pas le fun qui s’amène ? Peut-être que je pourrais demander à mon chum de prendre congé deux semaines parce que je ne pourrai pas bouger de mon lit. Comment je vais faire avec un bébé ?! Boire, couches, dodos, levers nocturnes…

Je pourrais congeler mon lait, faire des biberons en avance ? Acheter un lit d’invité pliable et demander à ma mère de déménager chez nous ? Euh, non. Pas ça. Mais, on va sûrement trouver une solution.

Palmarès de la semaine

  1. J’ai eu une rencontre de collègues jeudi pour discuter de notre blog. C’est la seule raison pour laquelle j’y allais et on en a pas parlé.
  2. J’ai vu une amie hier. Sa mère a le cancer du poumon droit. Ça fait du bien de parler mais c’est épuisant en même temps. C’est le genre de personne qui ne laisse pas aller les choses sur lesquelles elle n’a pas de contrôle. Ex : le médecin a assumé que c’était juste une autre bronchite. On a mangé comme des cochonnes…
  3. Les bornes Bixi sont pleines à Verdun. Pratique le matin quand tu veux un vélo. Pas pratique le soir tard quand tu veux une place pour ancrer ton vélo. Après avoir 1)tourné dans tout le quartier pendant une heure pour voir si une place se libérait, 2)après en avoir trouvé une mais défectueuse et 3)après que la borne de cette station-là ne me donne pas la possibilité de demander 15 minutes de crédit, eh bien…4) Il a fallu que je garde le vélo chez moi pour la nuit !
  4. J’avais une rencontre de travail dans un autre quartier, presque une autre galaxie et je voulais revenir en vélo au travail. Je me suis perdue parce que les indications de Google maps n’étaient pas claires. J’ai dû rebrousser chemin et prendre le métro.
  5. J’ai vu le chirurgien hier. Il faut que j’aie l’opération avant de tomber enceinte alors j’espère que je ne le suis pas. On va savoir ça d’ici la semaine prochaine. Ce chirurgien a peu d’ancienneté à l’hôpital alors sa liste d’attente est courte. Il a mis mon dossier en priorité, je pourrais me faire opérer dans les prochaines semaines. Il va falloir que ça soit vite parce qu’on va à Québec au début du mois d’août. Tout est payé et c’est non remboursable.
  6. Une collègue m’a dit que j’avais maigri. Yé.
  7. Ma boss m’a encore dit que je suis appétissante. C’est drôle.
  8. Il a fait beau cette semaine alors j’ai porté des jupes et une robe.
  9. Une de mes jupes est super confo quand je suis en vélo.
  10. J’ai découvert une autre chocolaterie : Cocoa Délices. Elle est située sur Laurier Ouest. Hmmm.

Grateful Monday

  1. This too shall pass. It’s only a moment, it won’t always be like this.
  2. With all the baths I have to take, my bath and sink have never been so clean.
  3. This latest infection tipped me over. Now I want the surgery.
  4. This morning it doesn’t hurt.
  5. My boyfriend’s friend told me he had that surgery and he didn’t feel a thing (during) and in 3 weeks he was back at work.
  6. The surgeon told me he could do it with a localized anesthesia because it was small. It means it won’t take long and I’ll be back home quickly.
  7. Taking baths means I have even more time to read.
  8. I got to visit a clinic that moved (I used to go tot he old one but hadn’t been in a long while) and it’s beautiful and clean and I will use it. They are open on Sundays without appointments.
  9. I cut myself this morning, the tip of the knife entered a bit. BUT it didn’t cut deeply, I’m fine !
  10. I have been sleeping like I’m slipping in a coma. I can go to bed at 7 and still sleep all night.