Bonnes raisons d’avoir des enfants

Hier soir, à 21h, alors que j’étais au lit avec mon livre…ma soeur m’a appelée. Première réaction : qu’est-ce qui se passe ?! Ça y est quelqu’un est mort, elle se sépare, son fils est à l’hôpital…

Même pas. Elle m’appelait pour m’offrir ses affaires de bébé et pour parler, parler, parler. Pas pour écouter. Dynamique familiale : je te pose des questions, mais je ne t’écoute pas. Je te parle mais ne réponds parce que si tu parles, je vais faire comme si je ne t’entendais pas.

Hier, j’ai reçu ma première carte de bébé de ma tante avec une carte-cadeau pour Wal Mart. 🙂

Puis, Ma Soeur m’a appelée. C’était un mélange de :

  • C’est tellement difficile, des fois je regrette d’avoir eu un enfant.
  • Je suis tannée de la confrontation.
  • Ça prend un siège qui vibre.
  • Je ne sais plus qui je suis.
  • J’ai besoin de me retrouver, je ne suis pas juste une mère.
  • C’est tellement difficile.
  • Tu vas être meilleure que moi. Je ne crois pas aux livres de psycho mais ça marche pour mes amies. Moi, je l’ai trop laissé aller.
  • Je vais retourner voir ma psy.
  • Tu vas voir, c’est difficile.
  • Je veux pas te dire que tu comprends pas parce que t’as pas d’enfants.
  • Je suis tellement contente pour vous autres. Ça paraissait pas parce que j’étais trop pognée dans mes affaires.
  • Etc.

Bref, conversation à sens unique.

J’ai accepté les affaires de bébé. Elle n’en veut pas de 2e alors je peux faire ce que je veux avec après les avoir utilisées. Ça ne me dérange pas d’avoir des affaires de gars, un bébé n’a pas de préférence and I’m not made of money. On sait pas, peut-être que je vais avoir un gars anyway.

Ce qui est drôle c’est que je pense aux avantages d’avoir des enfants depuis quelques jours :

  1. Pouvoir aller à la piscine quand elle est réservée aux enfants.
  2. Pouvoir utiliser les pataugeoires.
  3. Aller aux heures de conte de la bibliothèque.
  4. Se faire des amies qui ont aussi des enfants.
  5. Tester sa volonté, sa fermeté.
  6. Avoir une excuse pour faire des sandwichs en face de singe.
  7. Avoir plein de cadeaux.
  8. Des p’tites cuisses à croquer.
  9. Organiser une fête d’enfants complètement crackpot avec la nappe, les napkins, les banderoles, etc.
  10. Danser comme des malades sur des tounes pour enfants.
  11. Chanter les chansons de Passe-Partout.
  12. Partager ses valeurs et ses croyances.
  13. Montrer à dessiner.
  14. Cuisiner ensemble.
  15. Pouvoir aller se balancer, glisser et courir au parc.
  16. S’émerveiller de tout ce qu’on voit.
  17. Avoir quelqu’un de petit à rassurer.
  18. Raconter des histoires.
  19. Répondre à tous les pourquois.
  20. Maudite bonne excuse pour acheter plein de livres pour enfants.
  21. Enfin quelqu’un sur qui tester les recettes de bébé.
  22. Jouer dans la bouette.
  23. Et plein d’autres…

Ma Soeur m’a juste dit que c’est difficile. Mais, c’est pas juste ça un enfant. C’est une maudite bonne excuse pour retrouver son enfant intérieur.

C’est pas le temps de faire des enfants

Je connais quelqu’un qui ne sait pas que je suis enceinte et qui est le genre de personne à dire qu’elle n’est pas sûre de vouloir faire des enfants dans le monde d’aujourd’hui. Euh… on est des humains. On se reproduit.

Le monde d’aujourd’hui est pas pire que la préhistoire et leur mode vie nomade, leurs disettes, les maladies, les animaux géants. Pas pire que le moyen-âge avec sa peste, la servitude, l’Inquisition, les guerres religieuses. Pas pire que le 20e siècle avec ses DEUX guerres mondiales, le krach de 1929, Hiroshima et Tchernobyl.

La guerre, la famine, le manque d’argent, la maladie n’ont jamais empêché les humains de se reproduire. Non seulement ça, mais, c’est pas la première fois que la fin du monde s’en vient. On est encore là.

Est-ce que je crois au réchauffement de la planète ? Oui. À la pollution ? Oui. Est-ce que je pense que la Terre va s’arrêter de tourner d’ici cent ans parce qu’on va l’avoir trop maganée ? Non. Je possède la pensée magique. Pis j’ai un jardin de balcon. Pis je recycle. Je réutilise l’eau ramassée par mon climatiseur.

Est-ce que je vais utiliser des couches en tissu ? No way. Est-ce que je suis attirée par la Diva Cup et les serviettes sanitaires en tissu ? No fucking way.

Est-ce que les OGM, les bactéries de la vache folle, mangeuses de chair; est-ce que la grippe aviaire, le lupus, la rubéole, le SIDA vont m’empêcher de procréer ? De toute évidence, non.

Pourquoi ? Pourquoi on continue de faire des enfants dans un monde plein de staphylococcus, de maladies infectueuses, de guerre, d’attentats terrorristes ? Dans un monde où existe les camps de viol, l’ablation du clitoris, les enfants-guerriers, l’esclavage sexuel ?

Parce que les humains sont des animaux et on se reproduit pour sauvegarder l’espèce.Même si on est des humains complètement fuckés qui détruisent leurs ressources.

Qui sait ? Les enfants de maintenant et ceux qui s’en viennent vont peut-être sauver la planète. Qui sait ? La prochaine génération sera peut-être la prochaine génération « boomer » avec ses révolutions. Qui sait ? Avec notre état de santé actuel, nos enfants seront peut-êtres hyper intelligents, des X-Men qui vont trouver LA solution pour sauver la planète et notre espèce, pour sauver les animaux, les plantes, l’eau. Qui sait ? Peut-être que ces enfants-là vont naître plein d’espoir, plein de courage, plein de ténacité. Moins sexistes, moins violents, plus communicatifs.

Qui sait ?

Dans le meilleur des mondes, je ne ferai jamais ça à mes enfants

As a child, there were things I told myself I would never do. I wouldn’t be like my parents…only to find out I was more like them than I wished. However, will never :

  • Hit
  • Yell as soon as I come home from work, because the kids are asking questions or because I feel like it
  • Drink
  • Do drugs
  • Be unappreciative of their efforts or of who they are
  • Be unkind and egotistical
  • Treat them equally, make them wear the same clothes, celebrate their birthdays together, basically act as if I had only one child
  • Say : Because I told you so !

I will :

  • Respect who they are
  • Explain and answer questions
  • Appreciate their good marks and encourage them to do better
  • Appreciate their creativity
  • Talk to them and listen
  • Be there
  • Teach them values and right from wrong
  • Cook them Kraft Dinner, Lipton soup and scrambled eggs. Oh, and make them PB & honey sandwiches.
  • Bake them homemade cookies
  • Show them how to cook, read them stories, go places with them
  • Love them, love them, love them !!