Lundi reconnaissant

  1. J’ai parlé à ma mère au téléphone tantôt et elle a été très encourageante.
  2. Spellcheck
  3. Je n’ai pas de misère à tirer mon lait.
  4. Il a fait très beau aujourd’hui.
  5. Je suis rendue à la phase 3 avec mes broches (on tourne les racines).
  6. J’ai mangé tous mes chocolats de Privilège et ils étaient très bons.
  7. Je viens de boire mon premier verre d’alcool en 10 mois.
  8. C’est la fête de mon chum. Mais, c’est lui qui a préparé le souper et c’était super bon (t-bones et patates).
  9. D’ailleurs, mon chum aussi m’offre beaucoup de support.
  10. I Am Number Four de Pittacus Lore
  11. GCB, très drôle.

I’m a junkie and I know it

Only 19 days left. Until the end of Lent.  And I need my fix(es).

Has this Lent been a success ? Yes. Once again I am aware of those bad habits. And I resisted with difficulty. No. I had trouble with chocolate because of PMS (AF was 10 days late which extended and augmented my PMS) and because of my bobo (which made me crave comfort foods to feel better).

I have stayed away from alcohol. Apart from my boyfriend’s birthday where I had one drink, I didn’t touch the stuff for the whole time.  But to my suprise I realized that having some in the house was an excuse for a  « let’s make cocktails tonight » habit. I think I will have a no alcohol in the house policy again. Or only nasty stuff like rum. No Amarulla, no flavored vodka, no port. Or at least not where I can see the bottle.

The chips issue was not an issue. Milk chocolate either although I have been eating black chocolate, flavored black chocolate, white chocolate, chipits…and those Mini Eggies have been calling my name every time I go to Jean Coutu. I have resisted. But I know that I will have to eat lots of dark chocolate bunnies to resist once Easter is here and Lent is finished.

I also resisted the come hither call of Coke Zero. Not easy. At the restaurant it is so easy to order a Coke. I walk in front of the depanneur and the door seems to open a bit and whisper : « Come, cooooomeee, cold Coke, crispy chips, coooooooooooooooooommeeeeeeeeeeee »…

I have not had a latte except by accident. I was at Lefebvre et Filles and I ordered a regular coffee and the clerk asked me something I didn’t understand…and I got a latte. I drank it. Besides that I only had regular coffee and it has been really difficult. I didn’t realize how I love lattes and I miss my skinny caramel latte from Starbucks.

It was easier than I thought to not buy magazines. I had lots of books to read and I avoided going to the newsstand. I also received my subscription magazines and tried recipes from all of them. But this morning, knowing the end was near, I almost went in. Almost. I looked away in shame. I felt weak.

I’m a junkie and I know it.

Carême 2011

Ça fait quelques années que je fais le Carême et on me traite de folle. Je serais folle pour vrai si j’arrêtais de manger TOUT ce que j’aime. Mais, c’est un défi. Habituellement, j’arrête de manger du chocolat, des chips, des frites, etc.

C’est 40 jours qui permettent de décrocher des mauvaises habitudes, d’en faire des nouvelles.

Cette année, le défi va être plus difficile.

  • J’arrête de manger du chocolat au lait (j’ai commencé à en manger cette semaine encore).
  • Fini la liqueur et tout ce qui rappelle les chips. Je n’ai plus de misère avec les chips, mais les pois chiches rôtis, les frites, les mini crispies…faque fini. Pas de frites, ça veut dire pas de poutine non plus. La liqueur est une habitude de restaurant.
  • Là, ça va faire mal : je n’achèterai pas de magazines. Je suis abonnée à des revues mais j’en achète quand même. Alors, je n’en achèterai pas.
  • Pendant cette période, je n’achèterai pas d’autres cafés que les cafés ordinaires (filtre, régulier). Pas de latte, caramel latte, cappucino et autres cafés à 5$.
  • Pas d’alcool sauf à la fête de mon chum. Là encore, c’est une habitude de resto surtout. J’aime bien les cocktails une fois de temps en temps. On a de l’alcool à la maison depuis le temps des Fêtes alors c’est facile de s’en faire. Donc, je résiste.

Avec l’argent que je mettrais sur les revues et les cafés chers, je vais aller magasiner chez Costa Blanca. Il faut que je regarde combien je dépense là-dedans chaque mois. 1-2-3 GO!

En visite

Depuis hier, je suis en visite chez mes parents. Je me suis précipitée vers le bus après mon rendez-vous chez le dentiste. Je n’en reviens pas de comment ma dent d’en avant est belle ! Elle était cassée depuis que j’avais 17 ans. Là,c’est comme si elle n’avait jamais été cassée. C’est fou comme ma qualité de vie s’est améliorée depuis que je vais chez le dentiste. Je n’ai plus mal à la mâchoire !

À date, on a eu le temps de manger un steak-frites, de s’obstiner, de monter le ton un peu, de revenir sur un sujet fermé (elle avait bu au moins 3 verres de vin)…Ma mère a aussi eu le temps de me dire de faire un bébé. Elle veut un autre petit-enfant. Soupir. Quasiment pas de pression. Ils capotent sur leur petit-fils. Bonyenne qu’ils peuvent être fatiguants. Ah, l’amour.

Hier, ma mère m’a montré une boîte de toutous. J’étais émue de voir les Calinours de ma petite soeur, des souris que ma grand-mère avait fait, une tortue que j’avais quand j’avais 5 ans (faite aussi par ma grand-mère). C’est sûr que je ramène ma souris et ma tortue avec moi à Montréal !

Je vais aller marcher et prendre des photos tout à l’heure. Ma mère va m’amener dîner dans un resto vietnamien que je ne connais pas demain. La patronne de mon père vient dîner ce midi.

Glee in the hotel bed

Watching Glee alone in my hotel room is the best !

Today went fine, no internet service in the train but the trip was okay. My hotel room is small and cozy, the bathroom is great. I ate filet de doré for lunch and a vegetarian pizza for dinner. The waiter suggested a kir while I was waiting for the pizza and I hadn’t eaten anything in a while…ouf. I felt it. I’m sure that if I hadn’t eaten bread after strating to dring the kir, I would have rolled to Erico instead of walking. I bought a pewter gobelet for J-L and chocolates for me at Erico’s. Yum.

The training went as well as could be expected when the person in training is 55, nearing retirement and completely freaked out by the amount of work she has to do. She asked me surely noone else was pushing into the details like I did. Hum. Yes. You got to do it. They already spoke to my boss about me coming back to help them. But S. told me that the big big boss was wondering how I had the time to come here with all the work I had to do. Pfft. I will manage.

That’s it for now, I’m tired. I will add pictures tomorrow.