20h55


Mon chum est couché et le bébé aussi.

Scratch that. 21h14, le chum ronfle et le bébé est recouché avec une couche propre et quelques gorgées de lait.

Aujourd’hui, j’ai eu ma chirurgie. Anesthésie générale, salle de réveil, gros pansement, Naproxen et Tramadol, rendez-vous au CLSC tous les jours pour un bout. Ça va bien, la douleur se gère bien avec mes pilules et je suis capable de m’asseoir. J’avais assez peur de ne pas pouvoir prendre soin de mon bébé que j’en pleurais à l’hôpital. Finalement, quand je suis revenue de l’hôpital, j’ai pris soin du bébé un peu et j’ai fait une sieste. En soirée, j’ai pris soin du bébé presque seule et mon chum va prendre la nuit.

Je ne peux pas allaiter jusqu’à midi demain à cause de l’anesthésie. Mais, on a des biberons. Une chance que j’avais congelé du lait parce que l’infirmière m’avait dit que j’avais juste à tirer mon lait une fois puis j’étais correct. Mais, le chirurgien et l’anesthésiste, eux, m’ont dit pas d’allaitement pour 24 heures après ma dose de médicaments à l’hôpital.24 heures, c’est beaucoup de lait maternel ! Même pour un bébé de six semaines.

Quand j’ai été cherché ma prescription à la pharmacie, on m’a dit que les médicaments ne poseraient pas de problème avec mon allaitement. J’ai hâte en maudit d’arrêter de pomper et jeter mon lait. C’est tellement moins de trouble le sein que le biberon ! Le lait est toujours à la bonne température et le bébé prend juste le lait qu’il veut.

Ce qui rend ça compliqué aussi c’est que le bébé s’est mis à pleurer de la même façon pour boire et quand sa couche est sale. Par défaut, j’assume qu’il a faim = crise de nerfs. On recommence à zéro, je check sa couche…eh voilà. Je m’ennuie de la semaine passée où il avait plein de façons différentes de pleurer !

Bon, je vais aller brosser mes dents et me coucher. Mon chum veut se lever, mais va falloir que je pompe sinon mes seins vont devenir engorgés et je vais ENCORE mouiller ma brassière et mon chandail. Pendant ma sieste, le lait est même passé à travers la compresse d’allaitement ! C’est ben le temps que mon sein droit se décide à augmenter sa production.

Publicités