TTC : le futur c’est maintenant


Bon, bien c’est le temps d’essayer. Ce matin, mon chum a enfin réalisé que ça faisait 3 mois qu’il était à sa job et que j’avais fait mon voyage en avion…ça veut dire que…chut c’est un secret…c’est le temps.

Faque, il m’a demandé :

  1. De le marier et de prendre son nom.
  2. De donner juste un nom à nos enfants, le sien.

J’ai répondu :

  1. Je suis une féministe québécoise, faque non, je ne prendrai pas ton nom.
  2. Tu ne crois pas au mariage alors, non.
  3. Mon nom est important, je veux que mes enfants aient mon nom aussi.

Je comprends que mon chum veut donner son nom à ses enfants. Mais, ça fait longtemps que les femmes ne prennent pas le nom de leur mari et même si les enfants doivent avoir juste un nom de famille, mon nom doit être dans les papiers. Point final. Pas d’objection à ce que mes enfants aient son nom de famille, mais, le mien ? Il doit être quelque part.

Il a alors dit qu’il croyait que je ne voulais pas le nom de mon père. Mais, c’est mon nom. Pas le sien. Mon nom, c’est mon identité. Je ne veux pas m’en débarrasser. Je suis moi, je ne suis pas lui et je ne suis pas obligée de prendre son histoire. J’ai ma propre histoire.

Le futur c’est maintenant. On est enfin arrivé à cette étape-là.

1 commentaire

Classé dans La vie de couple

Une réponse à “TTC : le futur c’est maintenant

  1. oneladyintheworld

    Je suis contente que vous avez enfin deux beaux travail. Tu fais un bon choix, moi non plus, je ne prendrai pas le nom de mon conjoint. On est en 2011, on a notre propre identité. Ma mère a toujours garder son nom.