Seule maîtresse à bord


Je ne supporte pas les gens qui me disent quoi faire dans mon appartement, dans ma cuisine, dans ma vie.

Je considère que si je suis heureuse avec des murs mal peinturés, un plancher tout croche, et des plantes qui perdent leurs fleurs, ça me regarde. Si j’invite des gens à manger, je prends en compte leur aversion aux petits pois ou aux oignons. Mais, je ne changerai pas ce que je mange ou ma façon de cuisiner pour eux.

Quand je donne un cadeau, je donne quelque chose qui va faire plaisir à l’autre personne. Mais, quand je cuisine, je le fais pour moi. Je cuisine ce que j’aime manger ou ce que je réussis bien. Je cuisine des aliments que je peux manger, qui rentrent dans mes croyances alimentaires ou dans ma diète. Je n’utiliserai pas des ingrédients juste parce que quelqu’un cuisine avec ou que c’est supposément meilleur. J’aime le bacon ? Je mets du bacon. Je préfère le chocolat noir ? C’est ça que je vais mettre. Je n’aime pas la pâte, le boudin, les aubergines, je n’en fais pas. Je n’en mange pas.

Pour moi, inviter des gens à manger ça veut dire passer du temps avec eux. Pas virer folle parce que je veux les impressionner, que je me casse la tête à faire des recettes compliquées et dispendieuses. Je ne veux pas que ça devienne une source de stress.

Je suis seule maîtresse à bord chez moi. À part mon chum quand il sort du bureau et mon chat quand il revient à l’intérieur et que je n’aurai pas la paix tant que je ne lui aurai pas donné sa gâterie. Okay, là ! C’est MOI qui décide.

 

Commentaires fermés sur Seule maîtresse à bord

Classé dans Général

Les commentaires sont fermés.