La pointe de la vague


On remonte, on remonte. Mon humeur va bien, mais la grippe est plus forte !🙂 J’ai quand même passé la pointe de la merde de printemps. Hum.

Ça faisait trois jours que j’avais le nez bloqué. Hier, après avoir marché toute la journée, j’étais fatiguée, mais quand je suis venue pour me coucher, je ne pouvais pas respirer.Encoooore.

Mes médicaments pour le trouble bipolaire m’avaient habituée à chercher d’autres alternatives pour soulager mes symptômes de rhume et grippe. Les sirops, les pastilles, etc. interagissent négativement avec les antidépresseurs et les autres médicaments. J’utilisais donc les huiles essentielles, les trucs comme dormir avec le haut du corps surélevé, les bandelettes, whatever.

Mais, cette année ? Ben de la misère à y aller naturellement. Je vis avec quelqu’un d’autre à qui je n’ai pas envie de faire subir les séances de mouchoirs, les ronflements, les tourne d’un bord, tourne de l’autre.

Dans ma quête d’un bon respir, j’ai donc essayé ce qui suit (juste pour vous faire voir comment je peux être…hum…tannée ?) :

  • Les huiles essentielles en vapeur, en massage, en point de pression, sur un mouchoir, l’oreiller.
  • La tête surélevée
  • L’exercice
  • Les bandelettes Breath Right
  • Toucher mon nez, masser mes pommettes, bailler, forcer l’air à travers mes narines
  • Réactine ! Un médicament contre les allergies !
  • J’ai acheté des pilules pour les sinus que je n’ai pas encore pris parce que ça me fait peur.
  • Febreeze sur mes draps
  • Le piment de cayenne. Oui, j’ai sniffé du piment de cayenne. Peut-on dire « malade » ? J’ai éternué juste une fois, ça a débouché mon nez cinq secondes et j’ai recommencé…ma-la-deeeee.
  • Finalement, la solution qui a le plus de bon sens…HydraSense. J’ai ensuite respiré comme il faut.

Tout ça parce que je n’ai pas de solution miracle. Ça marche une fois et pas l’autre. J’essaie autre chose et autre chose et autre chose…

Mais, euh, quand j’ai eu à me moucher après HydraSense…osti que ça chauffait. On aurait dit que j’avais du piment de cayenne qui me sortait par les yeux et le nez. Hm. Je me demande pourquoi.

Ce matin, c’est pire. Ma voix est enrouée, le mal de gorge est revenu, je me mouche encore plus que hier. MAIS!! Mon nez est pas mal débouché…plus qu’hier.

1 commentaire

Classé dans Général, La vie sans médicaments

Une réponse à “La pointe de la vague

  1. Pingback: BALAI VAPEUR | Animaux