Le stagiaire


Hier, j’ai eu un stagiaire pour une journée. Je l’avais parce que je suis la seule à faire ce que je fais et que ma boss pensait que c’était important qu’il voit ça parce que c’est « moderne ».

J’ai pour mon dire que les stagiaires sont souvent des gens qui n’ont pas encore eu beaucoup d’expérience dans le monde du travail. Celui-là n’était pas très différent. Résultat ? Il racontait sa vie privée.

À ma grande surprise, il m’a raconté qu’il était dépressif avant, que sa blonde faisait une dépression saisonnière, que ça faisait pas longtemps qu’ils étaient ensemble et il espérait qu’après le mois de mars, elle allait aller mieux parce qu’il trouvait ça mieux.

J’ai rien contre ça, raconter un peu de sa vie…quand on connaît les gens mieux. Mais, quand ça fais moins que deux heures que tu connais quelqu’un, ferme-la. La personne qui t’entraîne pour un nouveau travail ou qui te donne ton stage ne veux pas savoir ce que tu manges en hiver, avec qui tu couches, c’est quoi ton film préféré, si t’es dépressif, alouette !

Et même si tu es bien gentil-gentille, garde tes mains près de ton corps. Certaines personnes sont très « touchantes » : flatter le bras, taper le dos. C’est pas tout le monde qui aime ça et moi, je déteste ça. J’ai toléré pour une journée, mais si je l’avais comme stagiaire plus longtemps, il se ferait virer de bord. Il me trouverait bête mais, au moins, il saurait à quoi s’en tenir.

En stage ou en entraînement pour le travail, il faut ou c’est apprécié de :

  1. Poser des questions
  2. Prendre des notes
  3. Poser des questions sur le parcours de travail de la personne qui montre quoi faire
  4. Demander des captures d’écran pour le rapport de stage ou pour se faire des procédures
  5. Parler de son parcours scolaire et de son parcours de stage
  6. Se la fermer sur sa vie privée. On veut pas savoir.
  7. Ne pas raconter sa vie de famille. On veut pas savoir.
  8. Ne pas poser de questions indiscrètes. C’est déjà assez dur de mettre des limites, pas besoin de se les faire défoncer à grands coups de questions sur les ex, le mari, les enfants…
  9. Garder ses mains pour soi. On ne touche pas les gens qu’on ne connaît pas.
  10. Prendre sa pause et son heure de dîner en même temps que tout le monde.
  11. Demander à prendre la pause ou le dîner avec la personne qui entraîne ou bien avec les gens qu’on a croisé durant le reste du stage.
  12. Parler, pas gueuler. Garder le volume vocal au minimum-medium.
  13. Apparaître intéressé, pas découragé

Bref, les milieux de travail n’ont pas besoin d’avoir des golden retrievers qui gossent tout le monde. Les règles de la vie en société s’applique au travail aussi.

Publicités