On garde le moral


Après le Coryzalia, le HydraSense, le Sabalia, l’époussetage, le ménage, etc. mon rhume n’est toujours pas passé. Mais, je n’ai pas mal à la gorge et j’ai perdu la voix juste un peu parce que j’ai imité Julia Child intensément pendant plusieurs jours. Je garde le moral, je me dis que ça va passer et que je ne suis pas à l’article de la mort. J’ai un rendez-vous avec un ORL et c’est ça.

J’utilise HydraSense tous les matins et je me dis que je fais mon effort de guerre pour déboucher mes sinus. J’ai quand même le nez qui fait des ballounes quand je marche dehors. Vive les Kleenex.

Matante Flo est ENFIN en visite !! Ça, ça me rend contente !! 3 semaines de retard basouelle. Il y a de quoi avoir la girouette excitée. Un SPM qui dure et dure et dure, à la Energizer, ça draîne de l’énergie. J’étais hyperactive côté ménage. Ça a ça de bon.

Mon chum m’a dit que en SPM, je suis encore plus montagnes russes. J’étais inquiète. De l’extérieur, on vois-tu des hauts et des bas chez moi ? Mais, noooon. Il parle de mon énergie. Lui, c’est un flatline et moi, je passe de excitée et énergique à silencieuse et tranquille dans mon coin. Ah, ok. Alors, en SPM, je suis super excitée, contente, chiot fou et je suis hyper tranquille, fatiguée. Fiou. Je ne suis pas en rechute. Tsé, je me sens bien. Pas particulièrement émotive, mais, on sait jamais.

Publicités

2 réflexions sur “On garde le moral

  1. xjanesatticx dit :

    Ça doit pas être évident de faire la différence entre « normal » et rechute??

    • pandabox33 dit :

      Tu soulève quelque chose d’important, je pense. C’est normal d’être triste quand, disons, quelqu’un meurt ou après une rupture. Ce n’est plus normal si ça fait trois semaines et on ne va plus travailler, on ne voit plus nos amis etc. Normal d’être content, pas normal quand on énerve tout le monde parce qu’on est excité, on parle tout le temps, on a de la misère à se concentrer, etc.

      C’est difficile quand on a été diagnostiqué parce que tout semble un symptôme de maladie. Plus rien n’est normal. J’ai fini par découvrir que, pour moi, la normale c’est de rire fort, avoir de l’imagination, courir partout, faire des danses. J’ai plus d’énergie que les autres. Je sais que je suis normale aussi quand je fais de l’insomnie et que je suis fatiguée le lendemain au lieu de pouvoir fonctionner à plein régime !

Les commentaires sont fermés.