Moumoune


J’étais bipolaire et je n’étais jamais malade. Je pouvais travailler plus qu’un an sans prendre de journées de maladie. Depuis un bout, ça finit puuuuuus. Il y a toujours quelque chose.

Ou bien…je ne portais pas attention à mon corps. Un peu comme ma boss. Ma boss m’a regardée avec un air de « tu vas t’en aller chez vous à cause d’un vaccin? », genre moumoune, t’es pas capable de le prendre.

Elle, elle a eu la grippe et elle a travaillé de chez elle. Elle envoie des courriels à minuit, elle. Elle viendrait travailler pendant les Fêtes si c’était ouvert. Je ne comprends pas pourquoi elle a un chalet.

Bref, j’ai eu le vaccin pour la grippe A hier. J’étais super fatiguée mais ce matin, ça allait. Puis à 11h, bam. Tête qui nage dans l’eau, sensation de fièvre, douleurs à plein d’endroits, fatigue. La totale.

Là, je me sens comme une moumoune d’être retournée chez moi. Bon…je projette sur ma boss ce que je ressens. Mais c’est ça pareil. Elle et l’autre boss m’ont dit que ça durerait 24 h comme « ça dure 24h, reste ici, c’est pas grave ».

Non, c’est pas grave et oui, je vais m’en remettre. Mais, là, pleinement consciente de mon corps, c’est vraiment désagréable comme sensation, la grippe. Même si c’est 24h de pas-vraie-grippe. Depuis hier, je me nourris de grilled cheese, de Kraft Dinner et de soupe Lipton. Amenez-en du jaune pis des p’tits pois.

J’en reviens pas que j’ai passé des années à travailler sans repos. Bonyenne. Comment j’ai fait.

Commentaires fermés sur Moumoune

Classé dans La période Lithium, La période Topamax, La vie après la thérapie, La vie sans médicaments

Les commentaires sont fermés.