Comment choisir le bon gars, étape 3


Maintenant que tu sais ce que tu veux, ce dont tu as besoin et pas, il faut sortir de ta zone de confort.

Einstein disait que la folie consiste à faire toujours la même chose en espérant des résultats différents. Ben c’est pas en continuant de faire toujours les mêmes choses avec le même monde, en suivant la même petite routine que tu vas rencontrer des gens différents. Nommément, c’est pas en allant travailler et en revenant et en passant la soirée dans ton appart que tu vas faire des rencontres scintillantes.

On a tous notre zone de confort. Petite nouvelle, le bonheur n’est pas nécessairement confortable. Ça veut dire « awoye déniaise ». Sort de ton pyjama, lâche la télé et compte pas sur Facebook pour te faire des vrais amis.

Sortir de sa zone de confort ça veut juste dire de faire des choses différentes, changer quelque chose. Je ne parle pas de t’inscrire à un site de rencontres, de sortir tous les soirs, de te promener seule la nuit etc.

Si tout ce que tu fais c’est aller travailler, ou si tu sors toujours aux mêmes endroits, demande-toi pas pourquoi tu te retrouves seule ou pourquoi tu rencontres toujours le même genre de gars.

Interroge-toi sur tes intérêts. Qu’est-ce que tu aimes faire, qu’est-ce qui te fait tripper ? Suivant cette réflection, inscris-toi à des activités où tu es sûre de rencontrer des gens.

Si tu aimes lire, inscris-toi à un groupe de lecture. Même chose pour l’écriture. Si une cause particulière te tient à coeur, fais du bénévolat pour un organisme qui s’occupe de cette cause-là. Si tu as toujours voulu peindre ou dessiner, inscris-toi à des cours. Etc.

Également, si tu es le genre de personne à garder le nez dans son livre, lève la tête une fois de temps en temps, passe du temps à regarder les autres et souris. Porte attention à ce qui t’entoure. Moi, je me peux pus des filles qui disent que personne les regarde. Bouhou. Les gras sont discrets, c’est clair que si tu te concentres sur le bout de tes orteils, tu ne te rendras pas compte que tu te fais regarder.

Pis bonyenne, dis oui ! Oui aux sorties, oui aux jeux, oui à sourire, à parler etc. Si un homme te demande si tu veux sortir vendredi, dis oui. Tu ne sais pas où ça peut mener et une rencontre c’est mieux que rester chez toi à te demander pourquoi personne t’aime. En acceptant, tu finis par acquérir plus d’expérience, ça devient moins stressant, tu arrives à mieux juger les gens.

Garde en tête qu’il ne t’a pas demandé en mariage, que rien ne dit qu’il va y avoir une autre sortie. Le but c’est de t’amuser.

S’il te convient (pense à ta liste et pas à ton utérus) tant mieux ! Sinon, passe au suivant. C’est mieux dire non que rester pognée dans une relation qui ne te convient pas.

Au prochain épisode, comment vraiment savoir si c’est le bon : la liste, les drapeaux rouges etc.

Si tu dis toujours non, ben tant pis.

2 Commentaires

Classé dans La vie de célibataire, Relations amoureuses

2 réponses à “Comment choisir le bon gars, étape 3

  1. oneladyintheworld

    Tu as raison, on rencontre le monde où se tient, dans mon cas, à l’école et les transports en communs *soupir*