Isn’t into me. Ah ! on va voir ce qu’on va voir.


Ben finalement, ça prend deux mille rendez-vous ou plus que cinq pour qu’un gars embrasse une fille quand il en a une autre « on the side » planquée dans une autre ville depuis trois ans !
Maudite affaire de merde ! Sac à papier de sabord de merde !
Comment ça se fait que je me ramasse toujours dans des affaires de même ? C’est quoi, ça ? Un gars, fin, beau, poli et galant qui se ramasse à avoir des doutes sur sa sexualité au point de ne pas vouloir se passer de sa petite pitoune de 22 ans de Gatineau ? PFFFTTT !
Hey ! HEY! Chus pas un pichou, moi, là ! J’ai beau pas avoir la plus belle estime du monde, c’est pas une raison pour me ramasser, pour la troisième fois, un gars qui ne veut pas me toucher pour une raison totalement farfelue. Je vais t’en faire des raisons de pas me toucher, moi.
Sois je le fais damner au point qu’il se jette sur moi de gré ou de force. Sois je lui fais du chantage en lui disant que je vais me trouver quelqu’un d’autre. Sois, je patiente en ayant quelqu’un d’autre. Sois j’attends.
Aucune solution n’est bonne.
Le faire damner n’est pas respectueux. Faire du chantage revient à me rabaisser et redevenir la fille que j’étais avant. Patienter revient à faire de moi un tapis. Attendre fait de moi une lopette. Me trouver quelqu’un d’autre m’emmerde parce que c’est lui que je veux.
Veux-tu ben me dire pourquoi je me ramasse avec des gars de même ?! ndlr Veux-tu ben me dire pourquoi tu t’acharnais à vouloir cette affaire-là ? Est-ce un signe de Dieu pour me dire de devenir bonne sœur ? Ou lesbienne ?
Bon, bien, j’en ai marre. Je mérite mieux. Je suis fabuleuse et extraordinaire. Fuck him, fuck it and fuck them all.
Demain, je serais supposée aller au cinéma voir « Robots ». Je pense que je vais laisser tomber. Je vais me calmer avant de le rappeler.
Et le respect, l’amour et la bonne entente régneront.

Commentaires fermés sur Isn’t into me. Ah ! on va voir ce qu’on va voir.

Classé dans La vie de célibataire

Les commentaires sont fermés.