J’aurais dû te dire


Ça fait longtemps que j’aurais dû envoyer ça. Ce que j’aime de toi. Ce que j’apprécie.

  • • Tu me fais rire.
  • • Je suis capable de te faire rire.
  • • Tu es beau.
  • • Ta gentillesse.
  • • Ta délicatesse
  • Tu es sexy.
  • • Tu m’étonnes toujours !
  • • Ta culture.
  • • Les trous de ta culture.
  • • Ta curiosité et ton envie d’apprendre.
  • • Ton envie de faire plaisir.
  • • Ta disponibilité pour les gens de ton travail.
  • • Ton envie de voyager et de découvrir le monde.
  • • Ton amour pour ta mère.
  • • Ta patience envers ma mère.
  • • Tu aimes lire.
  • • Tu écoutes météomédia et le canal voyage.
  • • Tu écoutes Grande Ourse et tu t’es mis à écouter CSI.
  • • Tu m’a parlé de CSI dans l’armée.
  • • Tu fais le ménage.
  • Tu ne ramasse pas plein de bébelles.
  • • Tes grandes mains comme des battoirs ou des pales de moulin à vent.
  • • Tes jambes longues, longues, longues comme les jambes de Daddy-Long-Legs, un de mes personnages préférés.
  • • Tu m’as acheté Anne la maison aux pignons verts, mon plus beau cadeau du monde.
  • • Quand tu me serres dans tes bras, j’ai chaud, c’est doux et je peux enfin me laisser aller.
  • • Comment tu te laisses aller quand tu m’embrasse.
  • • Tu veux changer de vie.
  • • Ton courage.
  • • Ton enthousiasme et ton positivisme.
  • • Ta détermination.
  • • Ta passion. •
  • Ton corps compact facile à entourer.
  • • Tes yeux doux où tout se reflète.
  • • Ton amour pour Gaston Lagaffe.
  • • Tes gaffes.
  • • Ton affection pour mon chat.
  • • Tes beaux mots pour mon corps.
  • • Tes beaux mots pour moi quand je suis tout croche. •
  • Ta façon d’essayer de rattraper les pots cassés.
  • • Ta façon de répondre super pépé au téléphone. •
  • Ta voix du matin.
  • • Ton sourire du réveil.
  • • Ton haleine du matin et l’odeur de ton corps.
  • • La force de tes bras.
  • • La douceur de ta peau.
  • • Ta façon de me faire l’amour.
  • • Comment tu me grattes dans le cou. C’est pas ça mais c’est toi pareil.
  • • Ta main dans mon dos.
  • • « Tu me manques ».
  • • Les papillons que tu me donnes encore après un an.
  • • Ton sexe.
  • • Le souvenir d’avoir fait un bébé avec toi. C’est toi.
  • • Ta musique de poil.
  • • Tes poils sur ton plancher de salle de bain.
  • • Ton lit avec toi dedans.
  • Comment tu me laves.
  • • Ta peur de me casser et la force avec laquelle tu me baises en même temps, paradoxal.
  • • Ta façon de classer les choses. •
  • Je suis bien avec toi au réveil, quand on marche, quand on prend les choses relax.
  • • Pour les napperons au déjeuner.

Je m’attache à tout. Sans ça, tu ne serais pas toi. Oui, je t’aime, maudit. J’ai le cœur en compote tellement j’ai peur de te perdre. J’aurais dû te dire tout ça avant pour que tu saches pourquoi je t’aime et pour que je sache aussi.

C’est fou comme on peut aimer des choses de l’autre…puis, ça ne marche pas. Ce n’est pas assez. Il n’y a pas de garanties. Pop! C’est fini.

Publicités