Ma Bipolarité

  • Dès ma jeune enfance, j’étais triste et anxieuse. Je voulais mourir.
  • Je me mordais en périodie de grand stress. À l’école, entre autres, où je ne comprenais rien.
  • Durant l’adolescence, j’alternais de période dépressive (Quand il y avait des changements, entre autres. Par exemple, en changement d’école) en période de manie (Avant le changement comme à la fin d’une année scolaire). Je passais de l’invisibilité souhaitée à la visibilité d’une star. Je passais une année à raser les murs et à baisser la tête pour faire partie de la troupe de théâtre et d’autres groupes l’année d’après.
  • Mes premières années de cégep ont été plutôt sous le signe de la dépression.
  • Juste avant de déménager pour aller étudier à Montréal, j’ai plutôt été sous le signe de la manie. Je sortais, j’encourageais mon chum à piquer la voiture de sa mère, j’étais parano, possessive et aggressive.
  • Après, j’ai changé d’amants avec régularité et sans sentiment.
  • Jusqu’à la prochaine dépression où je me suis mise à faire du vol à l’étalage.
  • J’ai finalement été diagnostiquée à 20 ans à mon grand soulagement.
  • J’ai pris du lithium pendant 5 ans. Puisque j’avais quand même des downs, je prenais autre chose, je me rappelle plus quoi. J’avais aussi des highs, mais vu que je ne savais pas c’était quoi encore, c’est au bout de cinq ans que j’ai été assez renseignée pour voir que le lithium ne fonctionnait pas. Il a fallu que je passe proche de perdre ma job pour ça.
  • Je prenais aussi du Tofranil pour mes maux de tête et du Maxalt pour mes migraines. Du Synthroid pour ma thyroïde. La libido était pas mal sous zéro!
  • J’ai pété ma coche après cinq ans : burnout, dépression et high.
  • J’ai finalement trouvé un psychiatre que j’ai gardé plusieurs années. Avant, j’avais le psychiatre de l’hôpital, puis un médecin généraliste, puis un psychiatre de CLSC…qui m’a envoyé à un spécialiste parce que j’étais "compliquée" : il ne savait plus quel diagnostic me donner et je voulais des enfants.
  • J’ai changé de médicaments. Avec le Lithium, je prenais dix livres par année. Avec le Topamax, j’ai perdu 50 livres pour revenir à mon poids de départ. À cause des downs, je prenais aussi du Manerix. Fini le Synthroid. Les problèmes sont partis avec la fin du Lithium. Fini le Tofranil et le Maxalt.
  • Mon état s’est beaucoup stabilisé.
  • J’étais quand même high par bouts mais c’était différent. Je travaillais beaucoup, j’accomplissais beaucoup. Bonne libido.
  • J’ai commencé à aller au gym parce que le docteur trouvait que j’avais perdu beaucoup de masse musculaire. J’ai trouvé que ça me faisait beaucoup de bien alors j’ai continué.
  • J’allais à des groupes de soutine chez Revivre. Pendant cinq ans, ma maladie avait été mon gros secret. Chez Revivre, j’ai eu le soutien que je n’avais pas dans ma famille pour accepter ma maladie.
  • Je faisais un burnout chaque année, j’étais souvent triste (j’avais des raisons) et j’étais tannée de vivre comme ça. Je voulais une vie. Je voulais rencontrer quelqu’un sans freaker, vivre une vie équilibrée, arrêter d’être triste. Je voulais changer.
  • Alors, j’ai été en thérapie. C’était un mélange d’art thérapie, d’analyse des rêves, de behaviorisme, d’humanisme. C’était une psychothérapeute, pas une psychologue. J’ai choisi quelqu’un avec qui je me sentais à l’aise et qui ne me ferait pas d’excuses. Ça a été un engagement envers moi et envers elle. Un investissement dans mon bonheur !
  • Je l’ai vue quatre ans. Ça a été difficile et même très très difficile. Mais, ça s’est amélioré. J’y allais chaque semaine puis, en 2007, voyant que je n’avais pas eu d’épisodes depuis que je la voyais, on a aprlé de diminuer les médicaments pour que je puisse recommencer à ressentir des émotions.
  • J’étais triste, oui. Mais, j’ai appris à voir pourquoi. J’ai compris que ma maladie avait sa part de physique mais que c’était aussi psychologique.
  • Décembre 2007, j’ai arrêté les médicaments. J’avais peur mais tout s’est bien passé. Je ne suis même pas passée proche en prendre à nouveau.
  • Puis, mai 2009, j’ai arrêté de voir la psychothérapeute, le psychiatre.
  • J’avais entrepris de commencer une nouvelle thérapie psycho-corporelle mais voyant que je perdais les pédales pour des souvenirs refoulés que rien ne garantissait que j’allais retrouver, j’ai arrêté. Enfin, de l’argent dans mes poches !!
  • Depuis mai 2009, je suis un agent libre. Je ne me sens plus malade mais je respecte mes limites. Je sais ce qui me rend agitée, ce qui menace mon équilibre.
  • Je continue d’aller au gym chaque semaine. J’ai pris du poids depuis l’arrêt des médicaments. Je suis en couple depuis l’été 2008. J’écris ce blog en plus de celui-ci : http://pandabox33.wordpress.com. J’ai des projets et j’évolue.

Je suis heureuse. Bien.

19 réponses à “Ma Bipolarité

  1. Hi! i’m newbie here and would like to introduce myself

    I’m from Luxembourg and come to this forum from search engine.

    Nice to meet you all :)

  2. jojosrileyi

    I just ran across this facebook page that says I bet I can Find 1,000,000 people who have bad memories of high school. I bet they will find 100 million hahaha!

    the page is here. I am so addicted to Facebook ha

    Happy weekend everyone!

    Anyway, back to work
    Joanna

  3. Hello, as you may already found I’m fresh here.
    In first steps it’s really good if somebody supports you, so hope to meet friendly and helpful people here. Let me know if I can help you.
    Thanks and good luck everyone! ;)

  4. Hi guys,

    I know this might be a bit off topic but seeing that a bunch of you own websites, where would the best place be to host. Someone recommended I use Blue Host for $6.95 a month which seems like a great deal. Anyone here on bazookah5.wordpress.com using them?

    • pandabox33

      I am using WordPress.com so I don’t need hosting. You could ask your question in a WordPress.org forum. WordPress.org is for people that have downloaded WordPress, they customize it and they pay hosting I think. WordPress.com is free.

  5. chose

    juste à lire ça jai les larmes aux yeux.
    j’ai 19 ans et on ma fait des diagnostics de bipolarité et de dépression.

    j’ai peur de maltourner, mais bon, j’aime lire ce blog.

    • pandabox33

      Merci pour tes commentaires. Je ne sais pas pourquoi tu as peur de mal tourner, mais dis-toi que si tu fais tout ce que tu peux faire pour te soigner et prendre soin de toi, si tu apprends à connaître ta maladie et si tu l’acceptes, tu as moins de chances de mal tourner. On entend pas parler des bipolaires qui se soignent et qui vivent leur vie, mais on entend toujours parler de ceux qui ont refusé les médicaments, qui ont cessé leur traitement brutalement. Je te souhaite bonne chance !

  6. beaupedleby

    Enjoying reading the posts here, thanks

  7. Sutanlee

    Good work.

  8. ChurnUnmarm

    hi everybody

    great forum lots of lovely people just what i need

    hopefully this is just what im looking for looks like i have a lot to read and then a lot to wright

  9. nomoreaccidents

    Long time lurker, thought I would say hello! I really dont post much but thanks for the good times I have here. Love this place..

  10. antitohon

    This is all genuine. I will be back to read to a greater extent.

  11. SexyMilla

    The dissolute girl wishes to get acquainted:) I will arrive in any point of the world :))

  12. Michaelescov

    Considerably, the article is in reality the sweetest on this worthy topic. I fit in with your conclusions and will thirstily look forward to your future updates. Just saying thanks will not just be adequate, for the extraordinary lucidity in your writing. I will directly grab your rss feed to stay informed of any updates. Gratifying work and much success in your next topics!

  13. SepPequeWem

    Greets dudes!

    I just wanted to say hi :)

  14. UncomiSoilync

    I am glad I found this website. Great stuff here.

  15. Developer

    Merci pour tes commentaires. Je ne sais pas pourquoi tu as peur de mal tourner, mais dis-toi que si tu fais tout ce que tu peux faire pour te soigner et prendre soin de toi, si tu apprends à connaître ta maladie et si tu l’acceptes, tu as moins de chances de mal tourner. On entend pas parler des bipolaires qui se soignent et qui vivent leur vie, mais on entend toujours parler de ceux qui ont refusé les médicaments, qui ont cessé leur traitement brutalement. Je te souhaite bonne chance !
    +1

  16. Bonjour, je pense que mon histoire, qui passe d’ailleurs par Montréal, pourrait vous interesser:

    http://www.ilnyapasdehonteaprefererlebonheur.com

    bienvenue chez moi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s