Mon histoire d’amour


My cousin asks me how much time it took before I started going out with my boyfriend.

Quand on s’est rencontré, on savait qu’on voulait garder l’autre dans notre vie même s’il ne se passait rien de romantique. Le premier soir, c’était le fun de se parler, de marcher ensemble et il y avait entre nous deux des choses que je cherchais : le respect, la galanterie, l’humour, le gros bon sens…

Quelques jours plus tard, première "date", j’ai rencontré ses amis. Là, j’ai vu qu’il était respecté de ses amis et qu’ils avaient du fun ensemble. C’est du drôle de monde, mais ils sont tous très gentils. Ça, ça m’a rassurée sur son caractère, sur comment il s’entourait de gens qui ont de l’allure.

Il est venu me reconduire jusque chez moi à pied et on s’est embrassé pour la première fois. Coup de tonnerre ! Nous, on savait déjà qu’on voulait être ensemble. On voulait voir où ça irait. On ne se mettait pas de pression. Le sexe est arrivé quelques jours plus tard (2 adultes consentants, hein…).

Ça a l’air fou. Ça a l’air d’un coup de foudre…mais non. C’était très raisonné, j’étais super prudente. On se voyait peut-être 3-4 jours par semaine. Des fois, on dînait ensemble, des fois on soupait, on sortait.

Quelques semaines plus tard, on se faisait déjà serment. On était une équipe soudée.

Mais, c’est pas toutes les histoires qui sont comme ça. Nous, on savait ce qu’on voulait parce qu’on avait vécu d’autre chose avant. On était au même point dans la vie. On avait décidé qu’on voulait pus d’histoires compliquées, d’ex pourris, de problèmes.

Tous les deux on avait une job, pas de problèmes d’alcool, de jeu, de drogues, etc. Nos ex étaient pus dans le portrait . On était indépendants, on vivait tout seuls depuis un bout, on voulait tous les deux une famille et une vraie vie de couple. Y’était pas question d’être des amis avant de sortir ensemble. On serait restés des amis si ça n’avait pas cliqué romantiquement. Pis après plus qu’un an ensemble, c’était rendu qu’on savait que si on cassait, on ne voulait pas rester amis parce que ça ferait trop mal. On s’aime tellement que voir l’autre avec un nouveau chum ou nouvelle blonde ou le/la voir souvent en amis, ça ferait bien trop mal.

Il correspondait à ce que je cherchais. Mature, confiant, calme, affectueux, etc. Je me sentais bien avec lui. Je me sentais juste bien.

J’ai eu d’autres histoires où ça a commencé plus ou moins vite, mais je ne me sentais pas comme ça. Légère, bien, en sécurité. Avec lui, oui. Et c’était réciproque.

Mais, quand j’étais plus jeune, les histoires de rester amis ça n’a jamais mené nulle part. Quand tu veux quelque chose de sérieux, tu "dates". Être amis avant c’est du niaisage parce que c’est pas ça le but ni pour toi ni pour lui. Non, tu "dates". Une bonne règle c’est d’attendre 8 "dates" avant de passer au physique.

En-dedans de huit dates tu finis par voir son vrai caractère, ses défauts, s’il appelle quand il dit qu’il va appeler, s’il paie ton souper ou s’il oublie son portefeuille, s’il conduit prudemment…et il s’il finit éventuellement par se contredire dans ses histoires. Est-ce qu’il respecte que tu veux avoir 8 dates avant de passer à autre chose ? Pas 8 jours en ligne, une date ou deux par semaine. Est-ce qu’il te met de la pression ? Est-ce qu’il boit trop ? Est-ce qu’il regarde juste toi ou les autres filles aussi ?

Mais, être amis avant ça a pas d’allure. L’amitié comme l’amour viennent avec le temps. Avec mon chum, ça a été pareil. On a commencé à se voir et plus ça allait, plus on était amis et plus on s’aimait.

Dis-toi aussi qu’en amour, y’en a pas de garanties. Ça marche ou pas. Il faut prendre des chances. Mais, pas avec le premier qui te donne de l’attention. Filtre ! Filtre !

About these ads

1 commentaire

Classé dans La vie de couple

Une réponse à “Mon histoire d’amour

  1. oneladyintheworld

    Merci 1000 fois, je l’ai mis dans mes favoris pour me faire des rappels